Jump to content

Euroclie

Membre
  • Content Count

    30
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

3 Neutre

About Euroclie

  • Rank
    Membre avancé

Profile Information

  • Lieu
    France

Recent Profile Visitors

4,085 profile views
  1. Bonsoir, Juste un rapide message pour vous confirmer une bonne nouvelle: le root du Yotaphone 2 est désormais possible! :) Je viens de rooter le mien, c'est un peu long (j'ai eu peur car ça dure bien une dizaine de minutes, j'ai cru à deux reprises que le process avait planté, mais il faut être patient) mais ça marche. Le post d'origine, en anglais, c'est sur XDA-Developper: http://forum.xda-developers.com/showpost.php?p=58278631&postcount=19 Sinon pour résumer, si il y en a que ça intéresse: Télécharger Kingo Android-Root (http://fr.kingoapp.com/android-root/download.htm) et l'installer. Télécharger les drivers du Yotaphone (le premier modèle, pas le 2) sur le site de Yota (http://yotaphone.com/media/support/YotaPhone_Drivers.rar), en attendant qu'ils mettent à disposition les drivers du Yotaphone 2. La partie la plus compliquée ensuite c'est d'installer les drivers du Yotaphone. Il faut évidemment commencer, sur le Yotaphone, par activer les options de développeurs. Cela se fait de façon très classique, en ouvrant l'application Paramètres, puis dans la partie "A propos du téléphone", on tape plusieurs fois sur la zone "Numéro de build", jusqu'à ce qu'une petite fenêtre flottante grise vous informe que les options de développeur sont débloquées. Ensuite, dans le menu "Options pour les développeurs", il faut cocher la case "Débogage USB" dans la partie DEBOGAGE. Si on ne fat pas cela, Kingo Root ne reconnait pas le téléphone quand on le connecte au PC. Une fois l'option débogage USB cochée sur le Yotaphone 2, lorsqu'on le connecte au PC, il devrait vous dire qu'il n'arrive pas à trouver de driver. Lorsqu'on ouvre le gestionnaire de périphériques, il doit montrer le Yotaphone avec un point d'exclamation sur fond jaune. Vérifiez l'identification USB du Yotaphone (clic droit sur l'icone du Yotaphone 2, menu Propriétés, onglet "Détails", puis choisir "Numéros d'identification du matériel" dans la liste déroulante, c'est le troisième choix chez moi). Notez le numéro de vendeur et de périphérique affichés. Chez moi c'est "USB\VID_2916&PID_9139&REV_0232&MI_01". Après avoir décompressé les drivers du Yotaphone 1, ouvez le fichier YotaPhone_Drivers\Drivers\Google\android_usb.inf avec un éditeur de texte (le bloc note marche très bien, par défaut). Il contient à trois emplacements une liste d'identification de matériels avec des lignes presques identiques, rajoutez simplement une ligne du style: %USB\VID_2916&PID_9139&MI_01.DeviceDescRelease%=androidusb.Dev, USB\VID_2916&PID_9139&MI_01 à la fin de la liste. (en vous assurant que les numéros VID et PID correspondent avec ce que le gestionnaire de périphérique de Windows a trouvé quand vous avez connecté votre Yotaphone au PC avec le câble USB). Il faut le faire pour les trois zones (Win2k, XP or later et AMD64 and later). A la fin du fichier, vous rajoutez derrière les autres lignes similaires une ligne du style: USB\VID_2916&PID_9139&MI_01.DeviceDescRelease="Android Composite ADB Interface (Yota Devices USB ID)" (en changeant si besoin les VID et PID), et vous sauvegardez le résultat. Maintenant, il reste juste à indiquer à Windows le chemin pour aller chercher ce fichier lorsque vous tentez d'installer les pilotes pour votre Yotaphone. Par contre, il reste un problème de taille: comme vous avez modifié le fichier .ini, Windows affiche un message d'erreur. Il faut donc le forcer à accepter d'installer des drivers non signés. Pour cela, j'ai suivi les instructions disponibles ici: http://www.windows8facile.fr/windows-8-signature-obligatoire-des-pilotes/ Avec mon Windows 8.1, il a fallu chercher un peu pour trouver à quel endroit accéder au menu ad-hoc, et après deux redémarrages j'ai pu installer le driver modifié plus haut. Ensuite, il reste juste à lancer Kingo Root sur le PC, connecter le Yotaphone 2 au PC avec le cable USB, lancer l'installation du Root et patienter jusqu'à ce qu'il ait terminé. C'est long, il faut être patient! Mais ça marche.... :) Bon root à tous! Euroclie Edit: Au moment du root, c'est la version 2.02 de SuperSU qui est installée. Lors de la mise à jour vers la dernière version (2.40 au moment où j'écris ces lignes), il semble qu'une partie du package ne se mette pas à jour par la méthode normale, j'imagine qu'il faudrait un bootloader genre TWRP pour réussir à mettre à jour le reste du package. A ma connaissance, il n'y a pas encore de bootloader custom compatible avec le Yotaphone 2, donc j'en suis resté là, mais hormis le message de SuperSU concernant la mise à jour après chaque redémarrage, tout à l'air de fonctionner correctement. En tout cas, ClockSync, qui nécessite d'être rooté pour fonctionner, marche toujours après la mise à jour partielle de SuperSU vers la 2.40.
×
×
  • Create New...