Ilko

Membre
  • Compteur de contenus

    602
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

148 Droid adoré !

À propos de Ilko

  • Rang
    Grand Android des montagnes

Profile Information

  • Lieu
    Funky Town
  • Activités
    Funk
  • Modèle
    LG P970, Sony ZR

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Ça dépend, les interprétations des constructeurs sont tout simplement des abus. Techniquement, lorsqu'on parle de rooter et de changer de ROM, il ne s'agit que de toucher à la partie logicielle. Sauf que dans les faits, les clauses des constructeurs en général mélangent parties matériel et logiciel à leur convenance, et évidemment à leurs avantages. Les smartphones sont dans la catégorie des produits informatiques, ils ont exactement les mêmes principes de fonctionnement (processeur, mémoire RAM etc) et par conséquent des garanties similaires. Si tu foires l'installation d'un OS sur ton ordinateur, il n'y a pas de raison que le revendeur applique la garantie "matérielle", mais peut par contre proposer une prestation pour la remise en état (logique). Par contre pour une défaillance matérielle, peu importe laquelle, du moment que la cause n'est pas directement de votre faute, la garantie s'applique, c'est la loi. Je reprends la comparaison avec un ordinateur ; admettons que tu installes Linux sur une base d'origine Windows et qu'un port USB se met à ne plus fonctionner. La garantie s'applique. Seulement voilà.... les newbies qui se lancent dans le root et le flashage sans anticiper les conséquences, ben ils ne savent plus quoi faire s'ils se retrouvent confrontés à un bootloop. Dites-vous que tant que c'est au niveau LOGICIEL, le smartphone/tablette sera toujours récupérable d'une manière ou d'une autre, mais c'est à vous de vous démerder car dans ce cas précis, il n'y a aucune raison que le constructeur applique la garantie MATÉRIELLE. Vous voyez la nuance ? La solution est simple, quand vous allez au SAV, ne parlez jamais de root ou de ROM. Si on vous le demande explicitement, mentez et dites que ne vous ne savez pas ce que c'est. La première vérification la plus probable qui sera faite est aussi la plus basique, à savoir s'il est possible de restaurer le système. Ce procédé consiste en un flash du firmware le plus récent. Cela efface toute trace de root, MAIS ne réinitialise pas forcément le bootloader qui est un secteur distinct de l'ensemble. Les marques les plus vicieuses intègrent des compteurs de déverrouillage, voire même d'autres types de mouchard ou d'autre genres de restrictions liés au bootloader (chez Sony par exemple on perd les traitements propriétaires comme Bravia) et dans ce cas, il ne vous reste plus que la chance. Avant de vous lancer dans le root, anticipez ! Le plus important est de vous assurer qu'en cas de problème, vous serez capables de flasher un firmware d'origine (stock). Et j'insiste sur firmware, il ne s'agit pas d'une simple ROM en .zip qui s'installe via CWM ou TWRP ! Ce sont des fichiers binaires généralement reconnaissables uniquement par les logiciels de flashage pour votre appareil et ils ont des extensions peu communes comme .bin / .dz / .kdz ou autre. C'est l'ultime recours pour restaurer vous-même le système.
  2. Salut, Je vais partager brièvement mes péripéties avec Free. Context : Free lance une offre 50go en exclu sur vente-privée.com. Après 15 ans chez Orange, je décide donc de changer. Comande effectuée, plus tard on me communique une référence de colis par SMS pour confirmer la portabilité de mon numéro. Problème : Après une semaine d'attente, je vérifie le statut de livraison du colis. LOL. Le n° de colis qu'on m'a donné a été livré chez quelqu'un d'autre, dans un autre département. Pas de soucis... j'appelle le 3244, la hotline. La blague : Le SEUL moyen de joindre Free quand on a pas de ligne Free, c'est un formulaire sur le site d'assistance. J'ai beau les relancer en m'expliquant clairement, ils me dirigent systématiquement vers la procédure de commande d'une nouvelle puce en cas de perte avec un modèle de réponse préformatée (donc aucun contact réel), ce qui me couterait 5€ supplémentaire pour une faute que je n'ai pas commise. Situation : Je regrette déjà d'être passé chez Free mobile. Je n'ai jamais reçu de puce par leur faute, ils m'obligent à en commander une nouvelle, mon forfait Sosh a été désactivé le 17 décembre, je me retrouve donc dans l'impossibilité de joindre ou d'être joint. Tout ça pendant les fêtes. Merci Free, et vas te faire foutre. MAJ : puce reçue
  3. L'information est plus qu'interessante, et concerne tous les posesseurs d'andrpohone résidant en Europe. Tout le monde s'est forcément demandé ou se demande encore si le root et le flash font sauter la "statutory warranty", ou la garantie constructeur légale. En bref : La FSFE (Free Software Foundation Europe) a conclu après analyse, que le fait de modifier et changer le logiciel système de son smartphone dans le but d'utiliser une ROM personnalisée, ne sont pas des raisons suffisantes pour que la garantie soit annulée. La directive 1999/44/CE protège les consommateurs en stipulant que tout appareil ayant certains critères (informatique etc...) vendus au sein de l'UE, a l'obligation de garantir de la part du revendeur que l'objet correspondra aux attentes du consommateur en terme de qualités, pour un tel appareil, et ceux pour une période de deux ans. En cas de défaillance, le revendeur ne peut refuser d'appliquer la garantie. Il doit prouver que ce sont bien les manipulations de l'utilisateur qui en sont à l'origine, sous peine de poursuites par des autorités compétentes ! La garantie reste donc valable jusqu'a preuve du contraire ! Sources : FSFE | Article | relayé par androidpit -> pour le moment, peu de monde semble être au courant, faites tourner !