Aller au contenu

xma

Membre
  • Compteur de contenus

    1 185
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages posté(e)s par xma


  1. Les limites que je vois:

    - android 1.6 qui est une antiquité et une hérésie sur ce hardware

    - appslib (quelle daube, c'est pas donné à n'importe qui de faire pire que le market)

    - les lenteurs (probablement lié au firmware)

    Pour le reste, c'est du tout bon (j'aurais aimé finalement une petite connexion 3g mais bon).


  2. Mon avis est beaucoup plus mitigé. Je possède une version 32Go et certes, l'appareil est bien lêché mais alors que c'est lent ! Toutes ces lenteurs ne rendent pas l'utilisation très agréable et confortable.

    Je crois que la palme revient à l'appslib. Je pense que Archos aurait pu s'abstenir de fournir un truc encore plus pourri que le market.


  3. @Le_Poilu Je te trouve drôlement naïf ou alors vraiment trop fanboy.

    Allez, un petit florilège:

    http://www.cnil.fr/la-cnil/actu-cnil/article/article/2/les-gardiens-de-la-vie-privee-exhortent-google-a-respecter-les-lois/

    http://www.generation-nt.com/google-vie-privee-schmitd-pdg-donnees-personnelles-actualite-924751.html

    Avec une petite citation du CEO:

    Si vous ne voulez pas qu'on le sache, peut-être devriez-vous commencer par ne pas le faire.

    Chacun voit midi à sa porte. Moi je n'accorde ma confiance à aucun tiers et même si je ne suis pas un parano dans l'âme, j'aime bien garder le contrôle de ma vie et de mes données.

    Et pendant qu'on y est :

    http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39751005,00.htm

    Et quelque chose qui me tient à coeur

    http://www.fdn.fr/Internet-libre-ou-Minitel-2.html

    L'intérêt d'Internet c'est que tout le monde le construise et en devienne acteur -i.e. il faut le décentraliser - ce que les grosses firmes tentent de contrer en concentrant un maximum de services et en attirant un maximum de personnes (pour en tirer quelques menus bénéfices). Google semble "ami" et "cool" mais elle en reste pas moins un grosse boite qui se fait son beurre grâce à tout ce qu'elle peut puiser dans les données de ses "utilisateurs".


  4. Tant qu'on est dans la discussion' date=' j'aimerai savoir, ayant déjà fait de la programmation (C/C++) et ayant envie de développer sur mon cher Android, j'aimerai savoir s'il vaut mieux apprendre le Java, ou passer directement a la programmation Android qui d'après ce que j'ai compris est du Java modifié.

    Merci d'avance ;)[/quote']

    non android est un OS 100% java avec kernel linux, donc faire une appli Android, c'est d'abord avoir un peu de base Java (genre class, objet, interface, abstract, collections, enum, thread...) et après il s'agit au néophite de manger des tutos, des tutos (activity, view, sqlite, layout ect )!!!!

    à ne pas oublier : maîtriser un IDE est très important (40% du boulot), Eclipse pour ma part me semble un bon choix.

    peace

    J'ai jamais pu me faire à Eclipse. Perso, j'utilise GNU Emacs, ant/maven et les outils classiques livrés avec Android. Ca fonctionne bien pour moi :)


  5. A titre personnel, avant Android, je n'avais jamais écrit de code Java (je dis bien jamais).

    Par contre, j'ai de bonnes bases en algo et surtout j'ai touché à pas mal de paradigmes (et donc de langage): ASM x86, C, C++, dialectes Lisp (common lisp et emacs lisp), python, erlang, perl. Certes, ça m'a aidé mais ce qui m'a le plus aidé, ce sont les tutoriels du site développeur et les livres dédiés à la programmation Android. Les spécificités du langage Java se sont présentées en temps et heure -i.e. elles apparaissent dès que le programme devient complexe et nécessite des choses moins triviales. Je ne vois pas bien ce que le fait de connaître le C apporteront à un néophyte de la programmation si ce n'est s'obscurcir l'esprit avec des choses sans importances ou sans grand intérêt dans un langage comme Java.

    Mon conseil: les tutos et un bon vieux manuscrit. Ca devrait au moins te donner une idée sur la difficulté à réaliser tel ou tel programme. Autre conseil: commencer petit (ex. les tuto) et ajouter de "l'intelligence" (de la complexité) dans ton programme.

    Un bon livre sur l'architecture d'un logiciel sera un plus à terme pour ne pas faire d'erreurs de conception.

    De toutes façons, il n'y a qu'avec la pratique que tu te formeras.


  6. Bah il suffit d'avoir encodé tous ses CDs (oui je suis né avec le CD) en FLAC.

    Comme dit plus haut, à l'origine, je voulais simplement numériser mes CDs et donc je voulais un format sans perte pour archiver une copie numérique.


  7. D'accord mais lorsque l'ensemble de ta collection est en FLAC c'est quand même emmerdant de devoir se palucher le transcodage en OGG: c'est long et le résultat n'est pas forcément à la hauteur. Vivement les sd de 1To :D


  8. En même temps, est-ce que d'être mieux payé qu'un ingé est si important que ça ? :D Et pour me répéter il y a ingénieur (le vrai) et "ingénieur informatique" qui, selon ma propre expérience, terni vachement le titre (comprendre: beaucoup d'imposteurs et d'opportunistes).


  9. Je pense qu'on a tous une vision "biaisée" du métier d'ingénieur dans l'informatique. Pour beaucoup, ce titre est largemetn galvaudé puisque les "ingénieurs" ce sont surtout de "bêtes opérationnels": des pisseurs de php/java/.net/etc ou des "consultants en tout et n'importe quoi en fonction de la météo".

    Bref, il faut faire la part des choses entre le titre d'ingénieur (et le métier qui en découle normalement) avec les "ingénieurs informatiques" que beaucoup cotoient chaque jour.

    Rien contre les "ingés" ;) juste que beaucoup de ceux que je rencontre dans ma "branche" ont encore du miel qui coule du nez et sont fraichement sortis de pseudo-école d'ingé (non je ne donnerai pas de nom :D)

×
×
  • Créer...