Jump to content
Shirosagi

TUTO - Le guide du débutant pour Mac Users (Root ROM Kernel Recovery Bootloader)

Recommended Posts

Voici donc un "tout-en-un" qui va regrouper bon nombre de tutos afin de simplifier la vie des Mac users qui galèrent à trouver les façons de faire pour leur bestioles.

C'est un copier/coller en grosse partie de la version Windows, mais les méthodes et codes ont été adaptés pour Mac OS.

Avant-propos:

Même en étant une version pas à pas, ce tuto vous fera exécuter des manipulations pouvant s’avérer dangereuses pour votre cher Atrix. Ce tuto vous tient la main mais je ne suis en aucun cas responsable pour les dégâts pouvant arriver suite à une erreur de votre part.

LISEZ BIEN LE TUTO (OU LA PARTIE DE TUTO) EN ENTIER.

SI APRES AVOIR LU VOUS N'AVEZ PAS COMPRIS, ALORS

A CE MOMENT LA SEULEMENT POSEZ VOTRE QUESTION.

Les étapes ci-dessous se font dans l'ordre. Si certaines des étapes ne sont pas possibles sans une des étapes précédentes, il en sera fait mention.

Pour les termes contenus dans ce tuto qui vous sont inconnus, je vous invite à aller faire un tour dans le lexique de Frandroid.

Questions-Réponses

Q - Je veux débloquer mon Atrix, que dois-je faire?

R - Attention, car débloquer (déverrouiller) et désimlocker sont deux choses différentes. Si vous voulez déverrouiller votre Atrix, c'est-à-dire le rendre ouvert aux ROM customs, alors suivez le tuto dédié. Si vous voulez désimlocker votre Atrix, c'est-à-dire le rendre compatible tous opérateurs, alors on ne peut rien pour vous. Demandez le code de déverrouillage à votre opérateur qui vous le donnera gratuitement si cela fait plus de 3 mois que vous avez pris le téléphone chez eux. En revanche, si vous avez moins de trois mois d'ancienneté, que vous avez acheté votre téléphone d'occasion ou que vous l'avez trouvé/volé, alors il faudra payer. Cherchez sur internet les boutiques qui proposent ce genre de services: elles sont légion et coûtent moins cher que chez l'opérateur.

Q - Je veux mettre à jour mon Atrix que dois-je faire?

R - Passer de FroYo à Gingerbread se fait normalement sur Windows via l'utilitaire Motorola Software Update car aucune version Mac de se logiciel n'est disponible. Si vous n'avez pas accès à un PC sous Windows, alors suivez le tuto IV-4 pour effectuer un flash via SBF_Flash

Q - Je veux passer la ROM en Retail (sans modifications opérateurs), que dois-je faire?

R - Un simple passage via RSD Lite suffit. Rendez-vous en section IV pour sélectionner votre ROM puis direction la section IV-4.

ATTENTION: Manipulation valable uniquement pour le passage de FroYo à Gingerbread. Si vous êtes sous Gingerbread version Orange FR, il semblerait que le passage à la version Gingerbread Retail FR provoque un brick (Failed to boot 1). Il faut alors déverrouiller le bootloader pour en sortir.

Q - Je veux passer en ROM custom, que dois-je faire?

R - Pour passer en ROM custom, il faut dans l'orde, déverrouiller le bootloader, installer un recovery CWM et flasher la ROM désirée.

Table des matières

I) Rooter

1 - A quoi ça sert ?

2 - Prérequis

3 - Procédure

a. Gingerbreak

b. SuperOneClick

c. Pete's Motorola Root Tool

II) Débloquer le bootloader

1 - A quoi ça sert ?

2 - Prérequis

3 - Procédure

III) Changer le Recovery

1 - A quoi ça sert ?

2 - ClockWorkMod

3 - CWM par Romcer et Autres

a. Prérequis

b. Procédure

IV) Flasher une ROM...

1 - Prérequis généraux

2 - Fichier zip...via Recovery

3 - Fichier img...via Fastboot

4 - Fichier sbf...via sbf_flash

V) Changer de kernel (noyau)

1 - A quoi ça sert ?

2 - Prérequis

3 - Procédure

I) Rooter

1 - A quoi ça sert ?

Le terme root est, sur les systèmes d'exploitation de type Unix (comme OSX), le nom conventionnel de l'utilisateur qui possède toutes les permissions sur le système, aussi bien en mode mono qu'en mode multi-utilisateur. Généralement, c'est le compte administrateur. L'utilisateur root a la possibilité de faire tout ce qu'un utilisateur normal ne pourrait pas faire. Sous Android, cela permet (avec les applications adéquates ou manuellement) une optimisation et une personnalisation extrême du terminal: changer les sonneries présentent dans le dossier par défaut, changer l’animation de chargement, changer l'appartenance (permissions) de tous les fichiers, overclocking, etc...

Si les cas précédents ne vous intéressent pas, alors pour vous le root est inutile.

Le root est valable tant que vous ne changez pas de ROM. Dès que vous flashez une nouvelle ROM ou mettez à jour, il faudra rooter à nouveau. Ceci n'est valable que pour les versions officielles car les customs sont en majorité déjà rootées.

2 - Prérequis

Deux programmes sont disponibles.

- Gingerbreak

- SuperOneClick et Mono

- Pete's Motorola Root Tool

Ils fonctionnent indépendamment l’un de l’autre et un seul suffit. Par exemple, si Gingerbreak a fonctionné, inutile d’utiliser SuperOneClick (et vise versa).

Si sur votre téléphone l'un ne fonctionne pas, passez à l'autre.

3 - Procédure

a. Gingerbreak

1 - Passer l’Atrix en mode Débogage USB (Menu / Paramètres / Applications / Développement / Débogage USB)

2 - Une fois Gingerbreak téléchargé, connecter le Atrix au Mac en mode stockage de masse.

3 - Copier l’application sur la carte SD, puis débrancher l’Atrix.

4 - Sur Android, utiliser l’application « Fichiers » pour aller chercher l’apk de Gingerbreak.

5 - Installer Gingerbreak

6 - Lancer Gingerbreak depuis le menu d’application, puis cliquer sur « Root device»

7 - L’Atrix redémarre, et maintenant dans le menu se trouve l’application « SuperUser »

8 - Félicitations, root réussi !

b. SuperOneClick

1 - Passer l’Atrix en mode Débogage USB (Menu / Paramètres / Applications / Développement / Débogage USB)

2 - Installer Mono.

3 - Une fois SuperOneClick téléchargé, connecter l’Atrix au Mac en mode stockage de masse.

4 - Dézipper et lancer SuperOneClick.

5 - Cliquer sur « Root »

6 - Le Atrix redémarre, et maintenant dans le menu se trouve l’application « SuperUser »

7 - Félicitations, root réussi !

c. Pete's Motorola Root Tool

1 - Passer l’Atrix en mode Débogage USB (Menu / Paramètres / Applications / Développement / Débogage USB)

2 - Une fois PMRT téléchargé, connecter l’Atrix au Mac en mode stockage de masse.

3 - Dézipper dans un nouveau dossier.

4 - Lancer "run_to_root_your_droid3"

5 - Le Atrix redémarre, et maintenant dans le menu se trouve l’application « SuperUser »

6 - Félicitations, root réussi !

II) Débloquer le Bootloader

1 - A quoi ça sert ?

Déverrouiller le bootloader est nécessaire à l’installation d’un nouveau kernel ou d’une ROM customisée. Sans bootloader déverrouillé, impossible de faire de profondes modifications des fichiers ou partition car le terminal fait une vérification des signatures de certains fichiers chaque fois qu’il est allumé et refusera de booter si la signature n’est pas conforme. Le déverrouillage permet de contourner ces vérifications et de booter n’importe quoi, autorisant donc au passage le changement de recovery, de kernel (overclock/underclock à la volée), ainsi que l’installation de différentes versions d’Android, souvent officieuses comme CyanogenMod.

2 - Prérequis

- Sauvegarde du téléphone via Titanium backup (root requis), puis transfert du fichier sur PC, on est jamais trop prudent...)

- Android SDK

- SBF Flash et le Bootloader Unlock IHOP Bell

- Fastboot-OSX : dézippés dans un dossier nommé "Atrix" et se trouvant votre bureau.

3 - Procédure

1 - Installer le Android SDK.

2 - Brancher l’Atrix au Mac.

3 - Démarrer l’Atrix en mode RSD: téléphone éteint, appuyer sur le bouton d'alimentation et le bouton volume haut jusqu'à ce que le téléphone marque à l'écran "Starting RSD Protocol support".

4 - Mettre sbf_flash et le fastboot correspondant à votre version de OSX (32bits ou 64bits) dans le dossier "platform-tools" du Android SDK, puis le renommer en "fastboot" seulement.

5 - Extraire le fichier sbf dans le même répertoire.

6 - Lancer le terminal et aller dans le repertoire où se trouve sbf_flash grace à la commande cd.

7 - Taper dans le terminal:

chmod +x sbf_flash.sh
sudo ./sbf_flash.sh intl-fix-try1.sbf

8 - Le téléphone doit rebooter une fois terminé.

9 - Laisser l'Atrix s'allumer puis l'éteindre à nouveau.

10 - Démarrer l’Atrix en mode Fastboot: téléphone éteint, appuyer sur le bouton d'alimentation et le bouton volume bas jusqu'à ce que le téléphone marque à l'écran "Starting Fastboot Protocol support". Valider avec volume haut.

11 - Voici la commande à taper dans le terminal:

chmod +x fastboot
./fastboot -i 0x22b8 oem unlock

12 - Un message d’avertissement avec un ID de terminal unique (unique Device ID) apparaît.

13 - Retaper ces commandes avec cette ID à la place de ####:

./fastboot -i 0x22b8 oem unlock ####
./fastboot -i 0x22b8 reboot

14 - "Unlocked" doit apparaître en haut à gauche du logo motorola au démarrage du Atrix.

15 - Si c'est le cas : Félicitations, le bootloader est débloqué!

III) Changer le recovery

1 - A quoi ça sert ?

Le recovery d’origine est plutôt simple puisqu’il se limite à flasher une mise à jour officielle ou restaurer les paramètres d’usine du terminal. Une fois changé, il vous permettra de sauvegarder entièrement votre système, ou de le restaurer, le débricker, changer de rom, flasher des thèmes, remettre à zéro le téléphone, formater le cache et/ou le cache de la machine virtuelle Dalvik, formater/reformater/repartitionner les cartes SD, monter les cartes sans que le terminal ne soit « allumé », et bien d’autres choses encore…

2 - ClockWorkMod

a. Prérequis

- Root

- Bootloader déverrouillé

b. Procédure

1 - Aller sur Andromarket

2 - Rechercher et installer Rom Manager

3 - Ouvrir le programme, sélectionner « Flasher le recovery ClockWorkMod » et répondre « oui » à la demande d’accès root du programme.

4 - Faire défiler la liste et sélectionner « Motorola Atrix 4G ».

5 - Laisser le programme installer le recovery

6 - Votre Recovery est maintenant changé.

3 - CWM par Romcer et CWM par Tenfar

a. Prérequis

- Bootloader dévérouillé

- Recovery de votre choix : RomRacer, Touch Recovery, TeamWin Recovery

b. Procédure

1 - Extraire le fichier img du recovery choisi dans le dossier contenant fastboot.

2 - Démarrer l’Atrix en mode Fastboot: téléphone éteint, appuyer sur le bouton d'alimentation et le bouton volume bas jusqu'à ce que le téléphone marque à l'écran "Starting Fastboot Protocol support". Valider avec volume haut.

3 - Utiliser Fastboot pour le flasher en utilisant la commande ci-dessous en remplacant #### par le nom du fichier:

chmod +x fastboot
./fastboot flash recovery ####.img

A partir du moment où le recovery n'est plus d'origine, le flash par recovery devient possible, même le flash du recovery: il s'autoflash.

IV) Flasher une ROM…

1 - Prérequis généraux

- Sauvegarde du téléphone via Titanium backup (root requis) et ROM Manager (Root requis), puis transfert du fichier sur PC, on est jamais trop prudent...

- Bootloader déverrouillé

- La ROM de votre choix :

Officielles FroYo: Toutes versions FroYo / FroYo Bell

Officielles Gingerbread: AT&T - Orange / Bell / Retail FR (CWM) / (SBF)

Customisées: Liste complète ici.

Toutes les versions customisées sont faites à partir de Gingerbread.

Je mettrais la version Gingerbread Orange dès qu'elle sera disponible.

Après flash, dans certains cas un problème de RAM apparaîtra: 300Mo seulement sont reconnus.

Pas de panique, les deux solutions les plus simples:

1 - Flasher un kernel avec le fix (les concernés sont signalés avec une astérisk dans le paragraphe Kernel)

2 - Pour rester stock: voici la solution à flasher via recovery.

2 - Fichier zip…via le recovery (CWM)

1 - Transférer le zip de la ROM sur votre carte SD après l'avoir renommé "update.zip"

2 - Démarrer l’Atrix en mode Recovery: téléphone éteint, appuyer sur le bouton d'alimentation et le bouton volume bas jusqu'à ce que le téléphone marque à l'écran "Starting Fastboot Protocol Support".

3 - Sélectionner "Android Recovery". Puis valider.

4 - Faite un factory reset.

5 - Sélectionner "Install zip from sdcard" et selectionner la ROM à installer.

6 - Valider l’installation.

6 - Une fois l'installation finie, refaire un factory reset.

7 - Sélectionner Reboot et valider.

Si "Unlocked" n'apparait plus au démarrage, il suffit de reflasher le IHOP_Bell.sbf via sbf_flash, la manipulation avec fastboot est inutile.

3 - Fichier img…via Fastboot

Les versions customisées sont le plus souvent deodexed, c'est-à-dire réagencées.

Les versions non deodexed comportent dans leurs zip les fichiers suivants :

- boot.img

- recovery.img

- system.img

- webtop.img

Seuls les fichiers boot et system sont nécessaires et indispensables au flash d’Android via Fastboot.

Cette méthode permet de flasher uniquement le nécessaire (ou le désiré), ou de personnaliser l’installation.

1 - Ouvrir un terminal

2 - Se rendre dans le répertoire où fastboot a été dézippé

3 - Eteindre l’Atrix

4 - Brancher l’Atrix

5 - Démarrer l’Atrix en mode Fastboot: téléphone éteint, appuyer sur le bouton d'alimentation et le bouton volume bas jusqu'à ce que le téléphone marque à l'écran "Starting Fastboot Protocol support". Valider avec volume haut.

6 - Dans le terminal, taper:

chmod +x fastboot
./fastboot -w
./fastboot flash boot boot.img
./fastboot flash system system.img
./fastboot flash webtop webtop.img
./fastboot -w
./fastboot reboot

7 - L’Atrix redémarre sur votre nouvelle ROM.

4 - Fichier sbf…via sbf flash

Ce logiciel est plein de contradictions :

- C’est la technique la plus “dangereuse” car il flash en mode force brute, mais c’est ironiquement la méthode la plus simple.

- C’est la méthode que je déconseille, sauf cas de force majeure comme un débutant ayant fait un softbrick car c'est la méthode la plus simple à expliquer : contradictoire n’est-ce pas ?

- Il est aussi le moyen le plus simple de remettre en ROM stock ou pour downgrader l’Atrix.

ATTENTION

N'utiliser cette méthode que pour flasher les radios ou les morceaux de code (comme le IHOP_Bell.sbf) et rien d'autre. Pour des raisons de sécurité (surtout celle du téléphone si le bootloader est déverrouillé), le downgrade est très fortement déconseillé par cette méthode car il est plus qu’aléatoire et il suffit que le sbf soit corrompu pour x ou y raison et le propriétaire sera comme par magie en possession d’un magnifique presse-papier aux couleurs de Motorola.

Si vous voulez downgrader, le faire avec la méthode fastboot.

1 - Installer le Android SDK.

2 - Brancher l’Atrix au Mac.

3 - Démarrer l’Atrix en mode RSD: téléphone éteint, appuyer sur le bouton d'alimentation et le bouton volume haut jusqu'à ce que le téléphone marque à l'écran "Starting RSD Protocol support".

4 - Mettre sbf_flash correspondant à votre version de OSX (32bits ou 64bits) dans le dossier "platform-tools" du Android SDK.

5 - Extraire le fichier sbf dans le même répertoire et le renommer "update.sbf".

6 - Lancer le terminal et aller dans le répertoire où se trouve sbf_flash grâce à la commande cd.

7 - Taper dans le terminal:

chmod +x sbf_flash.sh
sudo ./sbf_flash.sh update.sbf

8 - Le téléphone doit rebooter une fois terminé.

9 - Laisser l'Atrix s'allumer.

V) Changer de kernel (noyau)

1 - A quoi ça sert ?

Le kernel, c'est le noyau de la rom. Il détient toutes les informations systèmes et matériels. Sans lui pas de téléphone.

Le changer pour un non officiel modifie le comportement du terminal : plus rapide, plus stable, meilleure tenue de la batterie, permet d'effectuer de petits changements comme l'augmentation de la fréquence du processeur... Il prend tout son sens associé à un bootloader déverrouillé et une ROM custom.

C'est aussi une alternative au Ramfix car ils ont intégré le patch.

Pour des raisons de sécurité, ils sont uniquement flashables en recovery.

2 - Prérequis

- Sauvegarde ROM Manager (root requis) et Titanium Backup (root requis).

- Bootloader déverrouillé

- Kernel au choix : Faux123* - Eternity Project

Il est évident que ls versions oc (overclockées) consomment plus de batterie. Mais en contrepartie elles peuvent s’overclocker/underclocker à la volée via des logiciels comme CPU Master, PimpMyCPU ou SetCPU, tous les trois disponibles sur l'Andromarket. Pour les utiliser, le root est requis. Ces programmes disposent de profiles activables par condition du téléphone.

Exemple: Le téléphone est cadencé à 1.3GHz en usage normal. L'appli fera tomber la fréquence à 800MHz si on passe un appel, et fera chuter encore la fréquence à 456MHz (voir 216MHz) si le téléphone passe en veille.

3 - Procédure

1 - Transférer le zip du kernel sur votre carte SD.

2 - 2 - Démarrer l’Atrix en mode Recovery: téléphone éteint, appuyer sur le bouton d'alimentation et le bouton volume bas jusqu'à ce que le téléphone marque à l'écran "Starting Fastboot Protocol Support".

3 - Sélectionner "Android Recovery". Puis valider.

4 - Faite un factory reset.

5 - Sélectionner "Install zip from sdcard" et selectionner le kernel à installer.

6 - Valider l’installation.

6 - Une fois l'installation finie, refaire un factory reset.

7 - Sélectionner Reboot et valider.

______________________________________________________________________________

Maintenant que votre Atrix est rooté, avec un bootloader déverrouillé, un recovery plus abouti, une nouvelle ROM et un nouveau Kernel, vous avez libéré la bête et allez voir la réelle puissance et possibilités de ce terminal.

Crédits: Parsifal pour le flash du recovery et le déverrouillage du bootloader.

Edited by Shiro
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je découvre ce topic plusieurs jours après, encore mille merci d'avoir tout regroupé en un seul post ... et finalement je pense que je ne serais pas le seul à l'utiliser et découvrir que ce n'est pas si compliqué que ça! B)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon Tuto, merci.

Edited by Yamuto

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bootloader déverrouillé : D'origine sur nos atrix nos bootloader (on peut comparer ça au bios) bride l'installation de rom non faite par le constructeur en vérifiant une signature, le déverrouiller permet que cette vérification ne se fasse pas et donc d'installer les roms qu'on souhaite comme les cyanogenmod.

factory reset : Ben là suffit de traduire, restauration usine, donc une suppression de toutes les modifications pour le faire revenir à l'état initiale d'installation de la rom.

Voila :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben je n'ai pas fait le tuto donc je peux pas réellement te répondre sur l'utilité de ce reset, ça doit être par sécurité, ça ne coute rien de le faire et ça prend 2s (L'option dans le recovery).

Au fond ça consiste à nettoyer les cache et la partition data.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord je savais juste pas que c'était une manip dans le Recovery , donc en gros j'ai juste besoin de transférer la ROM sur mon Atrix et ensuite je suis le tuto Merci.

Bon j'arrive pas a dévérouiller le bootloader je choperais un PC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.






  • Similar Content

    • By Paco2834
      Bonjour,
      Je ne sais pas si je suis sur le bon fil pour poster ma demande et si c'est le cas, veuillez m'en excuser.
      Je possède un Samsung SM-G920F qui a été totalement formaté. J'ai quand-même accès au recovery. J'ai donc voulu installer une rom officielle téléchargée sur Sammobile. Tout s'est bien déroulé avec Odin (Pass en vert).
      Lorsque j'allume le téléphone, le logo SAMSUNG s'affiche et on sent que ça travaille car il bat mais par contre, ça ne va pas plus loin même en attendant plusieurs heures. On sent que quelque-chose l'empêche de "booter" sur le démarrage.
      Quelqu'un aurait-il une solution à me proposer? Je ne trouve aucune solution à ce problème même en installant une rom custom.
      Avec les remerciements!!!
    • By lefouduclavier
      Bonjour,
       
      Je dispose d'une Tablette Asus K00F est je voudrais effectuer un hard reset.
       
      Les boutons fonctionnes correctement, pourtant malgré toutes les tentatives que j'ai effectué ( avec +, avec -, avec les deux, power en même temps )
      Impossible de passer en hard reset avec un petit logo android où autre.
       
      Avez-vous une idée de ce que je peux faire svp ?
    • By FLOW_LORD
      Salut !
      J'aimerais installer Call of Duty mobile sur mon Samsung Galaxy A7 2017.
      Le problème ce que depuis la dernière maj je n'est plus d'espace.
      J'ai formater 3 fois toujours pas d'espace.
      Mémoire interne: 13,35/16,00 (même formater)
      Carte SD: 29,03
      C'est possible de définir la carte SD comme sotckage par défaut ?
      Si c'est pas possible comment le rooter ? Les données que j'ai me sont d'aucune importance.
      Ou sinon dit just: Va acheter un nouveau téléphone 😂😭😭
      Merci de vos réponses.
    • By PatrickI
      Bonsoir, j'ai installé Linage OS 17.1 sur mon smartphone il y a maintenant plusieurs mois : tout fonctionne bien.
      Je souhaitais tester Spark Os 5.0 mais lorsque je veux formatter le  dalvyk, cache, le système, les datas avec TWRP, il y a un message en rouge qui annonce échec.
      Que faut-il faire ?
      Je vous remercie.
    • By Dadan59DK
      Bonjour, 
       
      je cherche à mettre mon meizu x8 vers une custom rom, je l'ai fais souvent dans le passé sur d'autres marque, mais là sur Meizu, je n'arrive pas, si quelqu'un pouvait m'expliquer comment je dois faire en français car les tutos en anglais sont pas super bien noter et je bloque sur le problème depuis quelques mois. Merci pour votre aide ! 
       
      La rom que j'aimerais installé: https://www.getdroidtips.com/miui-12-for-meizu-x8/
×
×
  • Create New...