Jump to content

Comment Google exerce-t-il un monopole?


fabidesca
 Share

Recommended Posts

Hello,
 
dans le cadre des mes études, j'ai du faire un travail de fin d'étude dans le cours d'économie.
 
Le sujet que j'ai choisi est "Comment Google exerce-t-il un monopole?"
 
Pour info, je ne prends le temps de l'adapté au topic, je vais le C/C, donc il n'y aura pas de notes de bas de page ni de dossiers documentaires.
 
Seconde info, j'ai eu 46 sur 65.
 
 
Travail de fin d’étude :

Comment Google exerce-t-il un monopole ?

   

Plan
 
 
 
  I.  Introduction. Qu’est-ce que Google ?
 
 
A.  Comment Google fait-il pour être dans le top des entreprises, quelles sont ses forces et ses faiblesses ?
 
 
  II.  Développement. Qu’est-ce que la concurrence ?
 
 
A.  Quels sont les concurrents de Google et dans quel secteur ?
 
 
B.  Que fait l’Etat ? Quelles sont ses fonctions et quand intervient-il ?
 
 
  III.  Qu’est-ce que le monopole ?
 
 
A.  Google pratique-t-il un monopole ? Si oui, comment l’exerce-t-il ?
 
 
B.  Quelles en sont les conséquences ? De quelle façon Google est-il puni ?
 
 
 IV.  Conclusion : Mon avis sur la question « Google pratique-t-il un monopole et est-ce bénéfique pour nous ? »
 
 
V.  Bibliographie
 
 
 
 
 
 
I. Introduction. Qu’est-ce que Google ?
 
 
 
Google fait partie des entreprises les plus importantes et les plus influentes de nos jours.
 
L’activité de Google est située principalement dans l’internet avec plusieurs produits tel que YouTube, Android, Google Chrome et bien d’autres.
 
Son chiffre d’affaire atteint les 66 milliards de dollars en 2014 avec une augmentation de 19% par rapport à 2013.
 
 
Google tient ses origines de 2 étudiants, Sergueï Brin et Larry Page.
 
Leur but premier était de crée un moteur de recherche, qui au fur et à mesure a abouti.
 
Au départ, leur projet s’appelait BackRub puis le 15 septembre 1997, le site google.com a vu le jour et c’est le début de l’ère Google.
 
 
En 2002, Google commence à se diversifier en créant diverses applications utiles pour les entreprises.
 
Petit à petit, les applications que nous connaissons bien maintenant ont été élaborées, Gmail en 2004, Maps en 2005, YouTube en 2006 (YouTube était une entreprise, rachetée par Google) et finalement le système d’exploitation pour mobile Android en 2007.
 
 
Puis, en 2015, l’entreprise Google fut réorganisée en devenant une filiale du Groupe Alphabet.
 
Google est séparée de ses activités dans la recherche et l’intelligence artificielle, la santé, les objets connectés… Alphabet est donc constitué de Google et de ces autres activités.
 
574px-AlphabetOrganisation.jpg
 
 
 
A.  Comment Google fait-il pour être dans le top des entreprises, quelles sont ses forces et ses faiblesses ?
 
 
Google a très vite compris comment être la meilleure entreprise.
 
Dès sa création, elle a rapidement acheté les entreprises à haut potentiels afin d’accroître son nombre d’utilisateurs (YouTube, Android, ou encore Waze plus récemment).
 
Android était le nom d’une startup (jeune entreprise qui a un haut potentiel d’innovation). On ne sait pas exactement avec quel moyen Google a racheté cette startup mais Google a dépensé 130 millions de dollars durant l’année 2005, 50 millions aurait été dédié au rachat d’Android.
 
Puis, en 2006, Google a réalisé son plus gros achat : Youtube pour 1,65 milliard de dollars. C’est une première fois pour Google car l’entreprise était habituée à racheter des startups. A cette époque-là, Google dominait déjà le marché des moteurs de recherche mais elle ne possédait aucun marché concernant le marché de la vidéo en ligne.
 
Plus dernièrement, le rachat de Waze par Google. Ce rachat s’est déroulé en février 2014 pour une somme de 1,15 milliard de dollar.
 
Google a ses forces et ses faiblesses, commençons par ses forces :
 
 
·  Son plus grand point fort est incontestablement son moteur de recherche.
 
 
Pourquoi ? Car c’est le moteur le plus utilisé, 93 % en Europe.  Grâce à ce moteur de recherche, Google peut collecter toutes les données de l’utilisateur et les utiliser afin de promouvoir un tel produit (publicité).
 
Ainsi, plus il y aura d’utilisateurs, plus il y aura de données collectées et donc plus il y aura de demandes de la part des entreprises de vouloir faire leur publicité sur le moteur de recherche. C’est une spirale positive pour Google.
 
 
·  Son chiffre d’affaire énorme lui permet d’investir dans beaucoup de domaines pour encore plus accroître ses activités et donc de racheter d’éventuels entreprises et startups tel que Waze par exemple.
 
 
·  Le système d’exploitation Android et Youtube qui respectivement dispose de 80% de part de marché du smartphone, et près de 20 % des vidéos regardées dans la monde pour Youtube.
 
 
 
 
Ses faiblesses
 
 
 
·  L’une de ses faiblesses est l’une de ses forces : la diversité de ses produits.
 
On peut prendre l’exemple d’Android. Alors certes, le système d’exploitation possède près de 80 % de part de marché du smartphone, mais Google n’a pas le pouvoir sur ces 80 %.
 
Pourquoi ? Car beaucoup de produits sont gratuits à l’origine.
 
 
·  Autre faiblesse que je viens de citer, la gratuité de ses produits.
 
C’est effectivement un point très positif pour les consommateurs, mais pas pour la firme elle-même car il faut tout de même payer les employés qui s’occupent des produits (certes, il y a la publicité mais je ne pense pas qu’elle compense le tout).
 
 
·  Dernière faiblesse remarquée : les ratés de Google.
 
 
Google n’a pas toujours su lancer quelque chose d’innovant.
 
Il y a plusieurs exemples mais le plus important est Google +, le réseau social de la firme qui n’a jamais su dépasser les géants (Facebook, Twitter, …), on peut même le considérer comme un flop. Google a pourtant essayé plusieurs solutions pour sauver son réseau social en obligeant l’utilisateur du site Youtube de créer un compte Google plus. Conclusion, de nombreux comptes Google + ont été créé mais uniquement pour Youtube, ils sont donc pour la plupart inactifs, ou juste actif avec des commentaires fait sur Youtube.
 
Ils ont également voulu se lancer dans les produits informatiques tel que les ordinateurs en lançant leur propre gamme de produit : les Chromebook. Ces ordinateurs fonctionnent sur un système d’exploitation crée également par Google : Google Chrome OS. La plupart des constructeurs d’ordinateurs portables se sont intéressés à ce nouveau potentiel concurrent de Windows comme par exemple Samsung et Acer qui sont les principaux utilisateurs de ce système d’exploitation made in Google.
 
Mais c’est un échec commercial pour Google car sa gamme de produit Chromebook ne possède même pas 1% de la vente de ordinateurs portables.
 
 
 
 
  V.  Qu’est-ce que la concurrence ?
 
 
Dans le monde actuel où le capitalisme règne, il faut savoir définir la concurrence.
 
La concurrence, c’est ce qui fait avancer l’économie. Pourquoi ?
 
Car c’est grâce à elle que les entreprises sont obligées d’innover pour se démarquer tout en gardant un profit. Elle oblige les entreprises à s’interroger continuellement sur leurs produits et leur prix sans quoi elles verront leurs clients partir chez leurs concurrents.
 
Elle est présente dans un marché où il y a opposition entre les acheteurs/vendeurs d’un produit identique.
 
Voici un tableau qui résume les principales formes de concurrence qui existe dans la réalité.
 
etudes-marketing-vf-42-638.jpg?cb=142185
 
 
A. Quels sont les concurrents de Google et dans quel secteur ?
 
 
Comme je l’ai dit précédemment, la force de Google est d’être présent dans plusieurs secteurs.
 
1. Tout d’abord, Google est dans le secteur de la téléphonie. Sans prendre en compte que Google fabrique sa propre marque de smartphones (les Nexus), Google et son système d’exploitation pour mobile Android obtient 80 % des parts du marché mobile. Mais le concurrent direct d’Android est Apple avec le système d’exploitation iOS avec 17 % de part de marché. Ils concentrent, à eux seuls, 97 % des parts du marché du mobile, ce qui est énorme. Enfin, le dernier concurrent qui ne représente que 1,1% est le système d’exploitation de Windows : Windows Phone. 
 
 
 
 
2. Ensuite, Google possède le moteur de recherche le plus utilisé à travers le monde. Il possède 90 % des parts de marché. 3,3 milliards de requêtes (de recherches) sont effectuées, c’est-à-dire environ 100 milliards par moi. Son concurrent le plus proche est Bing avec 3,7 % et enfin Yahoo avec 2,9 %.
 
 
 
3. De plus, Youtube, la plateforme de vidéo de Google, écrase son principal concurrent, Dailymotion. Youtube a récemment annoncé que plus d’un milliard de visiteurs uniques par mois, alors que Dailymotion n’en annonce que 128 millions. Le site Youtube serait, selon Alexa, le 3ème site le plus visité avec 3% des pages vues mondiales.  Mais Facebook est également un concurrent de Youtube car 66 % des vidéos regardées sur mobile sont faites sur Facebook.
 
 
 
 
4. Enfin, le navigateur Internet de Google, Chrome domine son marché. Il obtient 52 % des pages visitées avec son navigateur. Son concurrent direct est Internet Explorer avec 20 % des pages visitées, qui a récemment été remplacé par le nouveau navigateur de Windows avec l’arrivé de Windows 10, Edge. Firefox, Safari et Opera terminent le classement. 
 
 
 
 
 
B. Que fait l’Etat ? Quelles sont ses fonctions et quand intervient-il ?
 
 
Il existe une politique de l’Union européenne qui vise à contrôler la concurrence dans l’UE. Celle-ci existe afin que les conditions entres les entreprises soient juste et égales, assurer l’innovation qui reste primordiale et aider les PME (petites et moyennes entreprises) à se développer.
 
Dans cette politique, il y a plusieurs règles à respecter qui sont sous l’autorité de la Commission Européenne qui peuvent sanctionner si les règles ne sont pas respectées. Voici les règles à suivre :
 
·  « les accords entre entreprises qui visent à restreindre la concurrence, comme les ententes ou d’autres accords déloyaux, par lesquels les entreprises conviennent de ne pas se concurrencer et cherchent à établir leurs propres règles. On appelle ça des cartels ;
 
·  L’abus de position dominante, lorsqu'un acteur important tente d'évincer ses concurrents du marché;
 
·  Les fusions et les autres accords de ce type, par lesquels les entreprises décident de conjuguer leurs efforts, de façon provisoire ou permanente ; ces accords sont légitimes à condition d'élargir les marchés et de bénéficier aux consommateurs ;
 
·  les efforts déployés pour ouvrir les marchés à la concurrence (libéralisation), dans des domaines tels que les transports, l'énergie, les services postaux et les télécommunications. Ces secteurs ayant souvent été sous le contrôle de monopoles publics, il est essentiel de garantir que le processus de libéralisation ne confère pas un avantage déloyal à ces anciens monopoles ;
 
·  les aides d'État aux entreprises, autrement dit le soutien financier octroyé par les gouvernements nationaux à certaines entreprises. Ces aides sont permises à condition qu'elles n'empêchent pas une concurrence efficace et loyale entre les entreprises établies dans l'UE et qu'elles ne nuisent pas à l’économie ;
 
·  la coopération avec les autorités chargées de la concurrence dans les pays de l'UE, qui doivent veiller à la mise en œuvre de la législation européenne en matière de concurrence. Cette coopération doit permettre d'appliquer la législation européenne de la même manière dans toute l'UE. »
 
Comme vous pouvez le voir, la Commission Européenne règlemente fortement la concurrence pour qu’il n’y ait pas d’abus.
 
Mais ce n’est pas tout :
 
« Les grandes sociétés n'ont pas le droit d'utiliser leur pouvoir de négociation pour imposer aux fournisseurs ou aux clients des conditions qui entraveraient leur liberté de traiter avec leurs concurrents. La Commission peut infliger des amendes aux entreprises coupables de ces pratiques, qui entraînent une augmentation des prix et/ou une diminution du choix.
 
Les enquêtes de la Commission sur des pratiques anticoncurrentielles ne se limitent pas aux biens, mais couvrent également les professions libérales (médecins, avocats, etc.) et les services, y compris les services financiers, tels que les services bancaires aux particuliers et les cartes de crédit. »
 
De plus : « La Commission surveille également de près le niveau des aides accordées aux entreprises par les gouvernements de l'UE (« aides d’État »). Ces aides peuvent revêtir de multiples formes :
 
 
·  Prêts et dons ;
 
·  Allégements fiscaux ;
 
·  Biens et services fournis à des tarifs préférentiels ;
 
·  Garanties publiques qui améliorent la cote de crédit d'une entreprise par rapport à celle de ses concurrents.
 
 
Le risque existe, avec de telles aides, de voir des fonds publics utilisés au profit de groupes bien introduits ou défendant des intérêts particuliers, au détriment de concurrents ne pouvant faire valoir que leurs propres mérites. Les restrictions imposées à ces aides indues constituent une manière efficace et peu coûteuse de promouvoir la croissance économique sur un marché européen plus juste. »
 
 
 
 
III. Qu’est-ce que le monopole ?
 
 
En économie, le monopole se situe dans un marché où il n’y qu’un seul vendeur pour plusieurs acheteurs. Pourquoi le vendeur essaye d’être le seul dans son secteur ?
 
Car le monopole lui permet de fixer les prix car l’acheteur n’a pas d’autres solution que de passer par ce vendeur. De ce fait, elle tirera des bénéfices importants.
 
 De plus, l’entreprise peut être novatrice d’un produit exclusif.
 
Mais il ne faut pas oublier qu’un monopole est souvent éphémère car le client a toujours le pouvoir de boycotter le produit (en prenant comme hypothèse que le produit est non substituable).
 
Le monopole suscite trois reproches :
 
1.  Les monopoles font des profits injustifiés en vendant cher
 
2.  Ils font peu d’efforts pour être efficaces puisqu’ils possèdent déjà un monopole
 
3.  Ils utilisent l’Etat à leur profit
 
Cependant, un économiste autrichien, Joseph Sschumpeter, conteste l’idée qu’une petite entreprise (petites et moyennes entreprises) puisse innover dès lors que le concurrence existe.
 
Selon lui, il n’y qu’une possibilité pour que l’innovation ait lieu :
 
Il faut qu’une grande entreprise faisant d’importants bénéfices puisse profiter d’un capital élevé afin de créer des nouveaux produits et de progresser dans les techniques de production ce qui favorisera l’innovation.
 
 
Comment une entreprise se retrouve dans une situation de monopole ?
 
La principale méthode est d’acheter les entreprises de ses concurrents pour qu’au final, il n’y ait plus de concurrent sur le court terme et donc avoir la capacité de fixer les prix.
 
Il existe 3 genres de monopole :
 
·  Le monopole bilatéral : C’est une situation de marché où se font face un seul vendeur face à un seul acheteur
 
·  Le monopole contrarié : C’est une situation de marché où se font face un seul vendeur face à quelques acheteurs
 
·  Le monopole : C’est une situation de marché où se font face un seul vendeur face à une multitude d’acheteurs.
 
 
A. Google pratique-t-il un monopole ? Si oui, comment l’exerce-t-il ?
 
Comme je l’ai précisé ci-dessus, une entreprise pratique un monopole lorsqu’elle seule (ou presque) dans son domaine et que la demande suive.
 
Google tend vers un monopole avec plusieurs actions qui tendent à l’accroître.
 
 
·  Google a obligé l’installation de son navigateur Chrome sur les mobiles avec le système d’exploitation Android. Evidemment cette action est interdite, la commission européenne a attaqué en justice Google pour qu’elle retire cette obligation.
 
·  Google obligeait de se créer d’associer son compte Youtube avec un compte de son réseau social Google +
 
·  L’entreprise met en avant ses propres services dans les résultats de recherche qu’il propose aux internautes (vidéos Youtube par exemple)
 
·  Google chercherait à imposer aux fabricants de mobiles son système d’exploitation Android, en faisant des contrats anticoncurrentiels.
 
 
 
B. Quelles en sont les conséquences ? De quelle façon Google est-il puni ?
 
 
Beaucoup d’autorités mondiales tel que la Commission de la concurrence américaine ou encore la Commission Européenne (avec le Parlement Européen) soupçonne Google de pratiquer un monopole.
 
La Commission Européenne et le Parlement Européen vont eux plus loin en attaquant Google. Mais ça avait déjà commencé en 2010 lorsque les services européens de la Concurrence ont ouvert une enquête en accusant Google de pratiquer un monopole.
 
En Russie, l’affaire s’aggrave pour Google. L’entreprise risque une amende de presque 15 % de son chiffre d’affaire pour le mobile.
 
Concernant l’Europe, si Google ne prend pas de mesures concrètes afin de diminuer leur monopole, l’entreprise se devra donc de payer une amende qui pourrait atteindre 10 % de son chiffre d’affaire global. C’est la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager qui s’occupe de l’affaire Google. 
 
 
 
IV. Conclusion : Mon avis sur la question « Google pratique-t-il un monopole et est-ce bénéfique pour nous ? »
 
 
Tout d’abord, pour répondre à la première question, je pense qu’il n’y a pas de contestation possible, tout prouve que Google pratique un monopole.
 
Mais la vraie question selon moi est : « Est-ce bénéfique pour nous ? »
 
Je suis un peu partagé sur cette question.
 
 
Cette image résume énormément ce que j’utilise régulièrement au quotidien.
 
les-produits-google.jpg
 
 
Je suis un consommateur assez avéré de Google, j’utilise énormément de ses services et ce tous les jours. J’ai un smartphone un Android, avec lequel je regarde des vidéos via la plateforme Youtube, je regarde mes mails via l’application Gmail, je me localise avec le service Maps, je profite également du service Google Traduction et j’utilise très régulièrement le moteur de recherche Google qui pour moi est le plus performant et le plus rapide pour ma vie privée et pour mes travaux écoliers.
 
Le problème de Google selon moi c’est que l’entreprise collecte nos données sans parfois nous le demander ou le cache en très petit et utilise ces données pour leurs propres intérêts et ça que je trouve déloyal.
 
Cependant, de mon point de vue, le monopole que pratique Google actuellement ne me dérange pas plus que ça car toutes les fonctionnalités de Google que j’utilise fonctionnent parfaitement.
 
Mais d’un point de vue économique c’est assez dérangeant car les PME n’arrivent pas à se créer du fait que Google domine le marché.
 
Donc pour répondre à la question, c’est bénéfique pour nous les consommateurs même si une concurrence pourrait obliger Google à faire des efforts pour innover mais ce n’est pas du tout bénéfique pour les PME qui essayent d’innover mais qui sont avalées par Google.
 
Voici donc la fin de mon travail de fin d’étude qui a répondu à la question « Comment Google exerce-t-il un monopole ?».
 

V. Bibliographie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Google
Consultée le 24 septembre 2015
http://trends.levif.be/economie/high-tech/android-google-dans-le-collimateur-des-autorites-americaines-de-la-concurrence/article-normal-420719.html
Consultée le 24 septembre 2015
http://ec.europa.eu/competition/consumers/what_fr.html
Consultée le 17 octobre 2015
http://www.peoi.org/Courses/Coursesfr/D-ec/mic/mic8/mic4.html
Consultée le 20 octobre 2015
http://www.assistancescolaire.com/eleve/2nde/economie-gestion/reviser-le-cours/quel-est-le-role-economique-de-l-etat-2_eg03
Consultée le 24 octobre 2015
https://www.alternatives-economiques.fr/Dictionnaire_fr_52__def1005.html
Consultée le 25 octobre 2015
http://www.alternatives-economiques.fr/google-2c-apple-2c-amazon-2c-les-en_fr_art_1361_72360.html
Consultée le 25 octobre 2015
http://www.la-croix.com/Actualite/Economie-Entreprises/Economie/L-Europe-accuse-Google-d-abuser-de-son-quasi-monopole-2015-04-15-1302812
Consultée le 25 octobre 2015
http://trends.levif.be/economie/high-tech/qui-veut-la-peau-de-google/article-normal-215017.html
Consultée le 25 octobre 2015
http://affaires.lapresse.ca/bourse/201307/19/01-4672506-les-forces-et-faiblesses-de-google.php
Consultée le 24 septembre 2015
http://tempsreel.nouvelobs.com/les-internets/20100820.OBS8768/google-1-4-forces-et-faiblesses-de-l-empire-google.html
Consultée le 2 janvier 2016
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/resultats-de-google-vrais-points-forts-et-petites-faiblesses_1441796.html
Consultée le 2 janvier 2016
https://investglobe.wordpress.com/2013/07/22/les-forces-et-faiblesses-de-google-face-a-ses-concurrents/
Consultée le 2 janvier 2016
https://fr.wikipedia.org/wiki/Google
Consultée le 25 septembre 2015
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/dailymotion-petit-a-l-echelle-mondiale-mais-gros-symbole-national_1668680.html
Consultée le 2 janvier 2016
http://europa.eu/pol/comp/index_fr.htm
Consultée le 2 janvier 2016
http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-google/#youtube
Consultée le 2 janvier 2016
https://fr.wikipedia.org/wiki/Android
Consultée le 24 octobre 2015
http://www.zdnet.fr/actualites/chiffres-cles-les-navigateurs-internet-39381322.htm
Consultée le 2 janvier 2016
http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/sale-temps-pour-google-en-russiebr-914990.html
Consultée le 20 février 2016
http://www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/1177670-commission-europeenne-google-margrethe-vestager/
Consultée le 20 février 2016
http://www.la-croix.com/Economie/L-Europe-accuse-Google-d-abuser-de-son-quasi-monopole-2015-04-15-1302812
Consultée le 20 février 2016
http://www.dynamique-mag.com/article/comment-google-met-tout-oeuvre-garder-monopole.6721
Consultée le 20 février 2016
Alternatives Economiques Poche n°046 novembre 2010

 


 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...