Jump to content

Le site mobinaute.com Qualifie les rom alternative de PIRATE !!!


Recommended Posts

Aprés la loi hadopi le qualitatif "PIRATE" est désormais devenue un terme générique.

J'est été très choquer de cette article qualifiant les rom alternative sous Android de pirate.

Etant utilisateur de Ubuntu cela reviendrait a dire que toutes les distribution de linux sont pirate !

Et les licences GNU, Apache ?

La freeSofware fondation ?

Parfois les journalistes oublie un peut trop vite ce que sa veut dire une licence libre.

Une licence libre est un contrat juridique qui confère à toute personne morale ou physique, en tout en temps et tout lieu, les quatre possibilités suivantes sur une œuvre :

* La possibilité d'utiliser l'œuvre, pour tous les usages ;

* La possibilité d'étudier l'œuvre ;

* La possibilité de redistribuer des copies de l'œuvre ;

* La possibilité de modifier l'œuvre et de publier ces modifications.

Wikipédia cf lien => http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_libre

L'article en question:

Android : Google part à la chasse aux ROM pirates

* Publié par Alexandre Habian le Vendredi 25 Septembre 2009

Depuis la sortie du premier smartphone Android du marché, le HTC Dream, des développeurs indépendants n'ont eu de cesse de proposer des mises à jour logicielles alternatives ajoutant des fonctions au système mobile de Google.

Appelées « ROM », elles s'installent parfois aussi simplement qu'une mise à jour officielle de Google mais une bonne partie de ses fichiers ont été modifiés. A commencer par la méthode d'accès à son système de fichiers interne. A l'instar du « jailbreak » sur l'iPhone d'Apple, le but est de devenir « root » sur un smartphone Android pour pouvoir exécuter du code non signé numériquement par Google ou ses partenaires.

De l'activation de l'écran multipoint sur les HTC Dream à la possibilité d'ajouter de nouveaux widgets en page d'accueil en passant par l'installation de programmes téléchargés depuis l'Android Market sur une carte mémoire, ce sont autant de fonctions possibles via ces « ROM » pirates que l'on trouve sur bon nombre de forums spécialisés sur Internet. « Cyanogen » est le pseudonyme utilisé par l'un de ces développeurs indépendants, sans doute l'un des plus productifs.

Il a déjà modifié des dizaines de mises à jour Android de Google, ce dernier revendiquant une base de près de 30 000 utilisateurs utilisant l'une de ses œuvres. Au point qu'il commence à agacer Google, la société américaine venant de lui envoyer une lettre de mise en demeure pour lui interdire de distribuer sa propre suite de logiciels mobiles.

Assez étrangement, Google ne semblerait pas gêné par la modification du code source, open-source, de son système. Le géant américain de la recherche serait en revanche opposé à l'exploitation de ses logiciels propres dont GMail, Google Maps et YouTube. Reste à savoir si le développeur « Cyanogen » et Google trouveront un accord pour autoriser la diffusion de ROM non officielles pour certains des smartphones exploitant le système Android.

Source: http://www.mobinaute.com/301928-android-google-chasse-rom-pirates.htm

Parfois les journaliste devrait réfléchir avant de raconté n'importe quoi et relire ce que sa veut dire une licence libre.

Il ont toujours pas compris que ce qui posé problème c'est l'inclusion d'office des application propriétaire à Google (Market Gmail Talk ...) dans ces distributions non officiel...

Et non la modification du système.

EDIT :Une petite pétition circule pour sauvé la rom Cyanogen Mod

http://www.cyrket.com/package/com.mhuang.savecyanogenmod

Link to comment
Share on other sites

Comme on l'a expliqué dans un autre fil que tu aurais du lire:

http://www.frandroid.com/forum/viewtopic.php?id=3371

Les cyanogen sont pirates par le fait que l'auteur y a inséré des applications gratuites comme GMAIL, GTALK, Youtube ( d'apres ce que j'ai compris)

Il suffit qu'il retire ses applis de sa ROM et tout rentrera dans l'ordre! Il n'a pas le droit de les distribuer, point final.

Link to comment
Share on other sites

Je préfère le terme illégal à pirate. Il y a une simple violation de copyright et je presque persuadé que cyanogen ne savait même pas qu'il faisait quelque chose d'illégal en diffusant les applications Google.

Link to comment
Share on other sites

orionp, les journalistes sont souvent "généralistes", et sont en effet de bien mauvaises sources finalement... Combien de fois je suis choqué d'entendre au 20h des fautes de vocabulaire graves comme parler d'une augmentation de valeurs de "X%" au lieu de "X points" (ça n'est pas *du tout* la même chose !).

Choqué oui, autant que toi. Surpris, pas le moins du monde hélas :(

Link to comment
Share on other sites

Comme on l'a expliqué dans un autre fil que tu aurais du lire:

http://www.frandroid.com/forum/viewtopic.php?id=3371

Les cyanogen sont pirates par le fait que l'auteur y a inséré des applications gratuites comme GMAIL, GTALK, Youtube ( d'apres ce que j'ai compris)

Il suffit qu'il retire ses applis de sa ROM et tout rentrera dans l'ordre! Il n'a pas le droit de les distribuer, point final.

Sauf que si tu retires les binaires en question, Android ne bootera même pas... sur aucun des téléphones qui en sont actuellement équipés.

La mise en demeure de Cyanogen par Google a soulevé beaucoup de questions et des discussions entre les développeurs et les ingénieurs de Google. Faire une version d'Android qui ne contiendrait pas ces binaires, et qui serait tout de même fonctionnelle, nécessiterait de réécrire une part conséquente du code du système. Pas sûre qu'elle voit le jour donc...

Pour en revenir au qualificatif de "pirate", comme les autres ici, je le trouve déplacé. Le terme est galvaudé, utilisé à tort et à travers avec l'émergence des nouvelles technologies et les problèmes de propriété intellectuelle que cela pose.

Le journaliste qui a rédigé cet article n'a pas l'air de vraiement connaître son sujet. Rien que cette phrase résume bien son degré de compréhension :

Assez étrangement, Google ne semblerait pas gêné par la modification du code source, open-source, de son système
Link to comment
Share on other sites

Cyanogen le savait parfaitement ou alors il se leurrait ... Nul n'est sensé ignorer la loi.

Si les sources des applis google ne sont pas dispo alors c'est qu'ils ne sont pas OPEN, donc sous copyright ... Faut arrêter de prendre les gens pour plus bêtes qu'ils ne le sont.

En revanche le journaliste de mobinaute devrait commenter la rubrique sportive, car il ne maitrise clairement pas son sujet. Il faudrait préciser que le root n'est pas là pour permettre de lancer du code non signé, mais pour accéder à certaines parties du système protégé. Et il n'est pas illégal de passer en mode root ...

D'accord avec be0ne, ça m'a choqué cette dernière phrase. La réponse est dans la question :). Pourquoi serais-je choqué de voir quelqu'un modifier mon application qui est open source ? Décidemment ce journaliste devrait changer de métier. Je dirais conseiller dans un ministère quelconque, car il va fort en désinformation.

Link to comment
Share on other sites

Et puis assimiler des violations de copyright a des actes de pirateries....

Les pirates tuent encore des gens en mer. (les pirateries en corne d'afrique, en inde etc..)

Bref, ceux qui téléchargent ou violent des copyright ne tue personne. (ou alors pas directement)

Link to comment
Share on other sites

Prenez un geant de l'informatique

Rajoutez des independants

Plus un grosse poigné d'amalgame

Et le mot pirates

Melangez le tout, et vous obtenez une belle preuve de non maitrise du sujet, qui induit ceux qui ne connaisse pas en erreur...

Naholyr, je suis pas d'accord, bien sur que les journalistes ne doivent pas etre trop technique, mais la rigeur est obligatoire!

De plus, pourquoi dire % et pas "point de"? Apres on apprend des choses fausses...

Je viens de capter, c'est en plus un site d'info spécialisé dans les mobiles, pas 20min, ils devraient connaitre le sujet quand meme!

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...