Jump to content

Peut-être une piste pour expliquer les colère de Jobs sur Android...


Jack Vacarme

Recommended Posts

Bonjour,

Vous l'aurez remarqué, il semble que Steve Jobs, l'embématique patron d'Apple en veut particulièrement à Android.

Hier, à un journaliste qui l'intérogeait sur les applications censurées sur l'appstore, Jobs à rétorqué par le "Porn-Store" d'Android. Ce n'est que le dernier éclat de colère en date, d'une longue série qui dure depuis plusieurs mois.

J'ai peut-être un début de piste concernant ces colères à répétition.

Rappelez-vous de la situation de la micro-informatique il y a trente an, au début des années 1980.

Apple, sort le Macintoch, le premier microordinateur vraiment utilisable par le grand publique et domine ce marché naissant.

Quelques année plus tard, IBM et MicroSoft contre-attaque avec le PC et Windows. Bien que moins abboutis, ces produit, meilleur marché finisse par grignoté petit à petit le marché des micro-ordinateurs. Aujourd'hui, trente an plus tard, le couple compatible-PC/Windows occupe près de 90% de ce marché et Apple se contente du reste.

Aujourd'hui, Android, petit-à-petit, grignote des parts du marché des smartphones. Aussi, iPapy craint peut-être que l'histoire ne se répète. Ce qui signifierait aussi qu'il prend Android plus au sérieux qu'il ne veut l'admettre.

Qu'en pensez-vous ?

Jack

Link to comment
Share on other sites

Tout a fait possible étant donné que l'idée est la même.

A l'époque et encore maintenant ( pratiquement ) Mac OS était limité aux seules machine griffée de la Pomme ( materiel spécifique ) tandis que la concurrence, en l'occurence Windows fonctionne sur tout PC ( à savoir tout ce qui se vend maintenant ).

De même pour l'iPhone OS qui est lié aux iPhone/iPod en comparaison d'Android qui fonctionne sur une grande variétée d'appareils.

Il est normal que Jobs ait peur, si l'histoire se repete il va se retrouver le bec dans l'eau, et va devoir ressortir un nouvel objet de desir :| car comme l'histoire le montre, ce n'est pas le plus efficace qui s'en sort, mais celui avec le meilleur communication ( cf Linux/Windows )

Il a aussi peur que le panurgisme aigu qu'il y a derrière ses produits s'estompe. L'option Apple ( principalement pour la branche iPod/iPhone ) est très souvent motivée par l'effet de mode, comme tout le monde en a un, alors il m'en faut un.

Ca me degoute, mais force est de constater que beaucoup de personne de mon âge, même plus jeunes n'achètent que comme ça.

Mais il faut aussi dire que les magasins n'aident pas non plus. Pas plus tard qu'hier j'étais à la Fnac, et tout les téléphone sont fixés au mur, sauf... ( roulement de tambours ) l'iPhone que l'on peut prendre en main. Sur les produits informatique qui sont proposés, la moitié est griffé de la Pomme, ca aide pas non plus les autres. ( AMHA Apple doit allonger les biftons :P )

Link to comment
Share on other sites

je suis plutot d'accord avec vous :)

S'il était un peu moins con le iPapy, il sortirait un OS 5 (trop tard pour le 4) compatible avec plusieurs terminaux, et ça pourrait faire un malheur ! mais bon ... plus Apple sortira des innovations, mieux ce sera pour la concurrence, et surtout pour les clients finaux que nous sommes -> + de choix à meilleur prix ;)

Link to comment
Share on other sites

Apple a toujours fait de bons produits (aïe, frappez pas, soyons honnêtes :) ) mais maintenant à destination d'une sorte d'élite, grâce au (petit ?) génie de BibiGates qui a su refourgué son OS avec tout PC vendu.

C'est le seul moyen qui lui reste, cette position/niche, et il doit tout de même proposer lui aussi des fonctionnalités qu'on trouve partout ailleurs.

(Faudrait qu'il évite de piquer un fard avant d'avoir retrouvé un physique en adéquation avec son poste, il va nous faire un malaise ;) )

Link to comment
Share on other sites

plus Apple sortira des innovations, mieux ce sera pour la concurrence, et surtout pour les clients finaux que nous sommes -> + de choix à meilleur prix ;)
C'est malheureusement là que le bât blesse : à cause de l'application des brevets logiciels aux Etats-Unis, qu'Apple a tendance à surexploiter (ils ont raison, d'ailleurs), les constructeurs risquent gros en réutilisant ces fameuses innovations... J'ai bien hâte de voir comment va finir le cas Apple vs HTC...
Link to comment
Share on other sites

Pour Apple, permettre l'utilisation de l'iPhone OS sur d'autre terminaux:

C'est créer une concurrence à son iPhone qui va non seulement lui prendre des parts de marché mais également exercer une pression à la baisse sur les prix, et compromettre ses marge juteuses.

C'est avoir une plateforme moins homogène, ce qui est moins bon pour les développeurs et l'expérience utilisateur, donc nuire à la qualité de son produit.

Et quel intérêt pour Apple de faire ça ? Les chiffres de ventes de l'iPhone ne me semblent pas si mauvais..

C'est pareil que pour MacOSX qu'ils pourraient très bien vendre pour les PC.

Apple a un business model différent de Google..

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...