Jump to content

Android Market => Devenir auto-entrepreneur?


Stilgardt

Recommended Posts

broc: AE ça existait pas l'année derniere, le plafond etait a 27k pour la micro entreprise, ça va faire 1 an que je suis en reel simplifié. Puis j'explose largement les 30k (je rappel qu'android n'est pas mon activité principale, mais vu le nouveau rythme du market, ça risque de le devenir)

Koxx: franchement je me suis jamais posé la question quand j'ai monté mon EI, faudra poser la question

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 178
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Koxx: franchement je me suis jamais posé la question quand j'ai monté mon EI, faudra poser la question

Tu as declaré la date du jour de la creation "administrative" ? (et homis ce qui s'est eventuellement passé avant)

Edited by Koxx
Link to comment
Share on other sites

@broc : 23% c'st l'ursaf

mais tu dois declarer les gain aux impots pour le declaration de revenus :|

Du coup en AE tu a le prevlevement libératoire : les impots se servent direct. donc ça monte à 29%

Mais du coup le reste c'est POUR TA POMME et n'est pas à déclarer sur tes revenus (à vérifier)

Link to comment
Share on other sites

Je me suis trompé (qui a dit encore ?). J'avais pris les services ald prof libérales.

Activité libérale (CIPAV-BNC):

Cotisations sociales: 18,30%

Impot sur le revenu: 2,2%

Soit un total de 20,50% si tu choisis la totale.

http://www.lautoentrepreneur.fr/questions_reponses.htm#Couts1

Donc, si tu déclares 1000 et que tu souhaites tout payer une fois pour toute (cotisations + impots sur le revenu).

Il te reste 795 euros net. Après, il n'y a plus rien à payer, fini.

Une calculatrice ici:

http://www.apce.com/pid6335/calculez-vos-charges.html?espace=1

Link to comment
Share on other sites

@broc : 23% c'st l'ursaf

mais tu dois declarer les gain aux impots pour le declaration de revenus :|

Du coup en AE tu a le prevlevement libératoire : les impots se servent direct. donc ça monte à 29%

Mais du coup le reste c'est POUR TA POMME et n'est pas à déclarer sur tes revenus (à vérifier)

non, 23%, il me semble que c'est URSSAF + impots sur le revenu (~21% URSSAF + ~2% impots).

cf : http://www.lautoentrepreneur.fr/questions_reponses.htm#Couts1

Pour bénéficier de ce prélèvement fiscal libératoire, l’auto-entrepreneur devra :

* avoir opté pour le régime micro-social : s’il ne choisit pas cette option, ses revenus seront imposés l’année suivante avec une régularisation en septembre N+1,

* avoir un revenu fiscal de référence n’excédant pas 25.195€ par part de quotient familial soit :

o 25 195 € pour un célibataire,

o 50 390 € pour un couple,

o 62 987 € pour un couple avec un enfant,

o 75 585 € pour un couple avec deux enfants...

Si vous n’optez pas pour le prélèvement fiscal libératoire : votre IR est calculé selon le régime de base de la micro-entreprise aussi appelé « micro BIC » si vos bénéfices relèvent des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) ou « spécial BNC » s’ils relèvent des BNC (Bénéfices non commerciaux).

Concrètement : vous déclarez les revenus de votre activité sur votre déclaration annuelle de revenus. C’est l’administration fiscale qui calcule votre IR.

cf : http://www.federation-auto-entrepreneur.fr/fiches-pratiques-auto-entrepreneurs/auto-entrepreneur-choisir-prelevement-fiscal-liberatoire-ou-pas

Edited by Koxx
Link to comment
Share on other sites

Au fait, question purement rhétorique pour moi car j'en suis à 10 $ par mois, mais par curiosité, vu qu'en AE, on ne doit que tenir un livre de compte depense / recettes, ca veut dire qu'on peut y mettre des dépenses, non ?

Et qu'est-ce qui peut rentrer dans ces dépenses ?

L'abonnement téléphone ?

Un nouvel téléphone ?

Le PC pour développer ?

Les masseuses apres avoir trop développé ?

Link to comment
Share on other sites

Ca va pas reduire ton benefice, car si c'est comme en micro-entreprise, toute les depenses telle que celles citées font partie de l'abattement de 50% sur les impots. Si tu fais moins, tant mieux, si tu fais plus, tant pis pour toi.

Le journal c'est pour avoir une trace

Link to comment
Share on other sites

salut a tous

je suis votre fil de discussion de tres pret: très interessant ces echanges sur les differents statut vis à vis de recette issu du market

pour l'instant j'en suis qu'a la face de dev d'appli

j'aurai voulu rajouté de l'eau au moulin :

pour résumé vis a vis du statut auto-entrepreneur:(reprennez moi si je dis des bétisses)

-- compte checkout distinct vendeur/acheteur => impossible de faire des achats avec recette => obligé d'encaisser => obligé de déclarer

-- déclaration des bénéfices degagés et non du CA ( retiré les 30% de commision google)

-- quand produit (appli ici) inférieur a 15 € ... pas besoin de détailler dans le livre des recettes (à vérifier pour les 15€ perso rien trouvé dessus)

-- TVA on s'en fou... vente appli européene ou non

-- ... et si vente explose changer de statut et allé au centre des impots (et tout le bordel qui s'accompagne)

question : les frais de change ... on les deduit d'ou ? (et d'ailleur sont il proportionnel au volume de vente ? parceque 1€... pour les 25$ d'inscription de compte android j'ai peur de surprises)

autre chose : j'ai lu ici que certain utilise deja des adsense beta dans leur appli. (j'en était resté a l'annonce du rachat de admobs je savais pas que le service beta existait deja )

vous le facturer de maniere identique?

google permet un appli payante sans adsense et une appli gratuite avec ?

Link to comment
Share on other sites

Je viens d'aller vite fait regarder le site officiel d'AE.

Il faut faire la 'parerasse', et payer tout les trimestres ?

On peut pas : 1 fois par an, à la même date : voir ce que l'on a en compte, enlever le montant de l'année dernière, et déclarer que la différence ?

Parceque tout les trimestres.... encore beaucoup d'heures à perdre le soir.

Link to comment
Share on other sites

Finalement c'est pas incompatible avec ton CDI ?

J'ai obtenu une dérogation a mon contrat de travail des RH (le contrat spécifiait que je ne devais exercer AUCUNE autre activité professionnelle).

Désolé je n'avais pas tout relu !

En tout cas, le contrat est hard !

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Je viens de lire une très grande partie de votre discussion et cela m'interesse au plus haut point

dans le passé j'ai fais de la programmation un peu en tout langages (en partant du vb.net jusque arriver au C++ sous linux, en passant biensur par les fameux langages web), et actuellement étudiant de marketing ( a charge de mes parents pour l'instant), mais ma formation se termine dans un ans et demi, et vu que je veux continuer en master, je pensais a chercher un boulot, mais vlire tout ce qui a été écrit dans ce sujet me donne encore plus l'envie de travailler en indépendant avec des applis sur le market.

Je vais me renseigner pour savoir comment cela se passe ici en belgique, comme ça je commence cet été a travailler la dessus, et j'aurais a peu pres un ans d'essai pour voir ce que ça donne vraiment.

Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas t'enflammer trop non plus...

Effectivement, certaines personnes ont de jolis succès ici, mais c'est loin d'être le cas pour tout le monde...

Pour y arriver, il faut du travail, un certain talent, trouver les applis qui vont être utiles au bon moment, et éviter la concurrence !

Il y a beaucoup de gens sur ce créneau, et peu qui en tirent vraiment des bénéfices... ( d'ailleurs, il me semble que ceux qui en tirent des bénéfices ont tous des 'vrais' boulot à coté pour assurer )

Enfin, moi, je dis ca, hein...

Link to comment
Share on other sites

Je peux te confirmer ce que dit Alocaly.

Je fais pour l'instant quelques applis payantes téléchargées ( en tout) à plus de 2.000 exemplaires. Le public est en général satisfait ( 4 étoiles) et les ventes de versions payantes / Dons sont rares (3 ventes, et pourtant mes prix sont en dessous d'un Euro). Je ressens donc une certaine hypocrisie face aux gens qui disent que le travail doit être récompensé.

Il est vrai que mes applis sont peut-être baclées niveau interface ( je suis en train de les améiorer et d'y remédier et que j'ai de nombreuses lacunes en programmation, mais ce n'est vraiment pas encourageant!

Link to comment
Share on other sites

Je tombe sur cette réflexion et justement je me pose une question. Je préviens que je n'ai pas plus que cela de connaissance sur ce nouveau statut créé par notre gouvernement.

Nous sommes d'accord sur le fait que des activités comme les votres relèvent de l'édition de logiciels. Maintenant l'édition de logiciel ne correspondrait-elle pas plutôt à une activité de ventes de biens ? Quand Microsoft vend une version boite de Windows, elle vend un bien. Certes dans le cas d'une distribution par le market il n'y a rien de palpable, partant de là on est tenté de penser qu'il s'agit de services. Ceci étant, si Microsoft vend maintenant son même Windows via sa plateforme de distribution (MSDNAA - http://msdn.microsoft.com/fr-fr/academic/default.aspx), cela en devient automatiquement un service ? Même si le produit chez le client est le même à la fin ?

Une vision simplificatrice des choses serait d'estimer Microsoft comme un vendeur de "licences d'exploitation" de ses produits. Il me semble qu'une licence est un bien. N'est-il pas envisageable de considérer la même chose concernant l'édition d'applications Android ? (Et partant de là augmenter le CA possible en AE et diminuer les taxes ?)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Unfortunately, your content contains terms that we do not allow. Please edit your content to remove the highlighted words below.
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...