Jump to content
ztvucj

Android 8 - copie de fichiers

Recommended Posts

Bonjour,

Quand je fais de long copie des fichiers du pc vers le smartphone, apres un temps la copie s'arrete, apparemment parce que apres un temps le smarthone se met verrouille ...

Comment faire pour empecher le smarthpone de se verrouiller pdt toute la durée des copies de fichiers ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Ultrix a dit :

Paramètres -> Affichage -> Délai de verrouillage = 30mn

 

Merci. Mais je ne crois pas que le pb vient de ce type de verrouillage ... car j'ai tjs mis ce parametre par defaut et je n'avais pas ce genre de pb meme pdt de longues copies ... 

 

Normalement une fois qu'on deverrouille le smartphone connecté au pc, ça ne se reverrouille pas automatiquement, non ?

 

Edited by ztvucj

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors comment expliquer qu'avant je pouvais copier de tres grosses quantité de fichiers genre 20Go (ex : des series tv complet que je compte regarder) sans n'avoir eu ce pb ?

C'est seulement recemment que ce pb se produit alors que je n'ai pas changé de config. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être une mise à jour.

Le fait de désactiver la connexion MTP USB quand le téléphone est verrouillé est une sécurité qui est apparue assez récemment sur certains modèles.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Ultrix a dit :

Peut-être une mise à jour.

Le fait de désactiver la connexion MTP USB quand le téléphone est verrouillé est une sécurité qui est apparue assez récemment sur certains modèles.

 

Si ça vient de ça ce serait cretin de ne pas penser aux longues copies de fichiers ...

 

Pourtant il n'y a pas eu de maj sur mon smartphone ... la release de mon os date de 2019 ... 

 

Edited by ztvucj

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après, la question que j'aurais envie de poser est : es-tu sûr que ça se bloque précisément au moment où le smartphone se verrouille ?

Parce que, dans mon expérience, les gros transferts via MTP ne sont pas toujours un modèle de fiabilité... blocages assez fréquents, parfois imputables à la qualité de la connexion USB (câble, hub, prise...) et parfois plus à des bugs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon alors :

- le smartphone se verrouille effectivement apres un certains temps, mais j'ai tjs acces à l'arborescence de mon smartphone, je peux creer un nouveau dossier ...

- l'echec des copies de fichiers de plus en plus frequent est donc independant du verrouillage du smartphone ... Apparemment c mon smarthpone qui bogue de plus en plus sur le systeme de fichiers depuis ces derniers mois ... Il faudrait que j'essaie de reinitialiser l'os ... mais c chiant de devoir tout reinstaller ... 

Edited by ztvucj

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon alors le pb vient de la carte SD 64Go.

Je vais faire un reformatage long. Je suis obligé de reformater en exFAT ? Si je la reformate en NTFS, Android ne pourra pas y acceder ? 

Edited by ztvucj

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si la carte SD donne des signes de faiblesse, un reformatage n'y changera rien. Au contraire, cela peut l'achever.

exFAT vs. NTFS : ça dépend des Android, mais en général NTFS est assez peu suporté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Ultrix a dit :

Si la carte SD donne des signes de faiblesse, un reformatage n'y changera rien. Au contraire, cela peut l'achever.

exFAT vs. NTFS : ça dépend des Android, mais en général NTFS est assez peu suporté.

 

Je l'ai reformatée et apparemment ça a l'air de mieux fonctionner puisque je suis enfin parvenu à copier en 1 seule fois le gros repertoire que je ne parvenais pas à copier. 

 

Pour quelle raison on dit que reformater une carte SD ou un disque SSD les abimera encore plus ? Sans reformatage quelle autre methode à faire pour remettre en bon etat une carte SD ou disque SSD qui ne cesse d'avoir des pb de fichiers ?

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 hours ago, ztvucj said:

Pour quelle raison on dit que reformater une carte SD ou un disque SSD les abimera encore plus ?

Une carte SD n'a pas de secteur douteux comme peut l'avoir un disque, secteur qu'une ré-écriture peut remettre en état normal (pour un certain temps au moins).

Un bloc d'une SD est bon ou mauvais. Quand le contrôleur de la SD détecte une erreur de lecture ou d'écriture d'un bloc, il le remplace avec un bloc pris dans une "réserve" des cellules NAND. Un reformatage sur une carte qui est "malade" va écrire dans tous les blocs et donc détecter un grand nombre de blocs défectueux. Le contrôleur va les remplacer au fur et à mesure jusqu'à arriver au bout de sa réserve.

Et là, la carte passe en lecture seule ou parfois devient totalement inaccessible.

6 hours ago, ztvucj said:

quelle autre methode à faire pour remettre en bon etat une carte SD ou disque SSD qui ne cesse d'avoir des pb de fichiers ?

Aucune.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Ultrix a dit :

Une carte SD n'a pas de secteur douteux comme peut l'avoir un disque, secteur qu'une ré-écriture peut remettre en état normal (pour un certain temps au moins).

Un bloc d'une SD est bon ou mauvais. Quand le contrôleur de la SD détecte une erreur de lecture ou d'écriture d'un bloc, il le remplace avec un bloc pris dans une "réserve" des cellules NAND. Un reformatage sur une carte qui est "malade" va écrire dans tous les blocs et donc détecter un grand nombre de blocs défectueux. Le contrôleur va les remplacer au fur et à mesure jusqu'à arriver au bout de sa réserve.

Et là, la carte passe en lecture seule ou parfois devient totalement inaccessible.

 

Merci.

Mais comment expliquer que le reformatage a pour le moment resolu les pb recurrent de copies de fichiers sur ma carte SD ? 

Suggestion d'explication : mon pb venait du systeme de fichiers corrompu sur ma carte SD, mais pas du hardware de ma carte ? Le reformatage a permis de reecrire un systeme de fichier propre ? La prochaine fois faire un reformatage rapide serait preferable qu'à un formatage long ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sais pas. Possible que ce soit un filesystem corrompu, effectivement. Ou que la carte a encore suffisamment peu de bad blocks pour que tu ne sois pas arrivé au bout des spare (réserve) lors du reformatage lent qui l'a donc "réparée" (pour l'instant...)

Difficile à dire sans tester la carte un peu plus précisément avec des outils adaptés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Ultrix a dit :

Une carte SD n'a pas de secteur douteux comme peut l'avoir un disque, secteur qu'une ré-écriture peut remettre en état normal (pour un certain temps au moins).

Un bloc d'une SD est bon ou mauvais. Quand le contrôleur de la SD détecte une erreur de lecture ou d'écriture d'un bloc, il le remplace avec un bloc pris dans une "réserve" des cellules NAND. Un reformatage sur une carte qui est "malade" va écrire dans tous les blocs et donc détecter un grand nombre de blocs défectueux. Le contrôleur va les remplacer au fur et à mesure jusqu'à arriver au bout de sa réserve.

Et là, la carte passe en lecture seule ou parfois devient totalement inaccessible.

Aucune.

 

Pour une carte SD annoncée "64Go" : est-ce que la "reserve" consiste à une capacité supplementaire qui sera utilisée seulement pour remplacer des block HS ?

Si oui : cette reserve consiste à combien de % supplementaire par rapport à la capacité annoncée de la carte SD ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh la... tu rentres dans des détails que je n'ai pas. D'autant que cela doit varier grandement selon :

- la capacité

- la gamme (premier prix, haut de gamme grand public, qualité industrielle)

- la marque.

Je n'ai quasiment trouvé aucun chiffre, si ce n'est ce document assez ancien (car il couvre des SD de capacité entre 2 et 16 Go) http://www.farnell.com/datasheets/2372563.pdf qui parle de 116 spare blocks en valeur "typique".

J'ai googlé "spare blocks percentage in sd card", il a d'autres documents techniques intéressants si tu veux en apprendre plus sur les SD.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Ultrix a dit :

Une carte SD n'a pas de secteur douteux comme peut l'avoir un disque, secteur qu'une ré-écriture peut remettre en état normal (pour un certain temps au moins).

Un bloc d'une SD est bon ou mauvais. Quand le contrôleur de la SD détecte une erreur de lecture ou d'écriture d'un bloc, il le remplace avec un bloc pris dans une "réserve" des cellules NAND.

Un reformatage sur une carte qui est "malade" va écrire dans tous les blocs et donc détecter un grand nombre de blocs défectueux. Le contrôleur va les remplacer au fur et à mesure jusqu'à arriver au bout de sa réserve.

Et là, la carte passe en lecture seule ou parfois devient totalement inaccessible.

 

 

Mais pourquoi faire une zone de "reserve" specifique ? Pourquoi ne pas remplacer des block defectueux simplement par des bon block de l'espace restant de la carte ? 

Dans un disque dur magnetique, quand un block est defecteux, le controleur le marque HS et le systeme ecrit sur l'espace non defectueux restant, sans besoin de faire une "reserve" speciale pour cela, non ?

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, ztvucj said:

Mais pourquoi faire une zone de "reserve" specifique ? Pourquoi ne pas remplacer des block defectueux simplement par des bon block de l'espace restant de la carte ? 

Parce que cela nécessiterait que le contrôleur sache si ce bloc de remplacement est utilisé ou pas dans le filesystem. Il n'a aucun moyen de le savoir.

Et de même il faudrait signaler à l'O/S que le bloc pris en remplacement est maintenant occupé, pour que celui-ci ajuste les structures de métadonnées du filesystem (p.ex. la table FAT). Impossible.

Entre autres raisons...

1 hour ago, ztvucj said:

Dans un disque dur magnetique, quand un block est defecteux, le controleur le marque HS et le systeme ecrit sur l'espace non defectueux restant, sans besoin de faire une "reserve" speciale pour cela, non ?

Désolé de te contredire mais depuis longtemps les disques durs fonctionnent exactement de la même façon et cette gestion des blocks défectueux par le contrôleur prime maintenant sur les anciens mécanismes des O/S qui marquaient des blocs comme défectueux.

 

Tous les contrôleurs de HD font du "bad block relocation" à partir d'une réserve de "spares".

Voir par exemple : https://en.wikipedia.org/wiki/Bad_sector

 

La discussion n'est pas inintéressante, mais on commence à diverger pas mal :biggrin:

Edited by Ultrix

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Ultrix a dit :

Parce que cela nécessiterait que le contrôleur sache si ce bloc de remplacement est utilisé ou pas dans le filesystem. Il n'a aucun moyen de le savoir.

Et de même il faudrait signaler à l'O/S que le bloc pris en remplacement est maintenant occupé, pour que celui-ci ajuste les structures de métadonnées du filesystem (p.ex. la table FAT). Impossible.

Entre autres raisons...

Désolé de te contredire mais depuis longtemps les disques durs fonctionnent exactement de la même façon et cette gestion des blocks défectueux par le contrôleur prime maintenant sur les anciens mécanismes des O/S qui marquaient des blocs comme défectueux.

 

Tous les contrôleurs de HD font du "bad block relocation" à partir d'une réserve de "spares".

Voir par exemple : https://en.wikipedia.org/wiki/Bad_sector

 

La discussion n'est pas inintéressante, mais on commence à diverger pas mal :biggrin:

 

Alors puisque les disques durs magnetiques fonctionnent exactement de la meme facon : pourquoi contrairement aux cartesSD/disqueSSD, reformater un disque dur magnetique ayant des pb, n'agrave pas le pb jusqu'à saturer la zone de reserve ?

 

L'enregistrement des bad block par le controleur  est independant du systeme de fichier (exFAT, ntfs ...) , non ? Donc reformater ne devrait pas obliger le controleur à réenregistrer de nouveau les bad block dans la zone de reserve ? Et meme si c'est le cas, logiquement la "zone de reserve" devrait avoir une taille suffisant pour enregistrer l'etat de toutes les block de la carte/disque, non ? Donc cette "zone de reserve" ne devrait pas etre saturée tant que le disque n'a pas tous ses block HS, non ?  Sauf si cette "zone de réserve" n'est pas reinscriptible ce qui serait incroyable ... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu aimes bien chercher la petite bête, hein ? :biggrin:

1 hour ago, ztvucj said:

pourquoi contrairement aux cartesSD/disqueSSD, reformater un disque dur magnetique ayant des pb, n'agrave pas le pb jusqu'à saturer la zone de reserve ?

Les HD classiques fonctionnent différemment parce qu'il y a deux types de bad blocks : soft et hard (cf. la page Wikipedia que je t'ai donnée - une bonne lecture !)

Un soft bad block est le plus souvent "réparé" par une ré-écriture, d'où l'intérêt des outils de reformatage "hard".

Ca ne s'applique pas aux stockages NAND (SSD, SD etc.) où cette notion n'existe pas.

Note : même en mode lent, le formateur de Windows ne fait que lire la totalité des blocks. Donc au mieux :

- il déclenche la "relocation" (revectorisation) par le contrôleur des blocks qui provoquent une erreur. Et exactement comme sur une carte SD, il peut arriver au bout de ces "spares". Sauf qu'il y en a beaucoup plus... mais ça arrive, crois-moi.

- ou si le contrôleur le ne gère pas (ou mal) il les marque comme blocs défectueux

1 hour ago, ztvucj said:

L'enregistrement des bad block par le controleur  est independant du systeme de fichier (exFAT, ntfs ...) , non ?

Pas sûr de ce que tu veux dire par là.

Le contrôleur fait une revectorisation (relocation) des bad blocks. P.ex si le bloc numéro 17356457 est défectueux, le contrôleur va allouer un bloc spare. Supposons que ce spare ait le numéro physique 87368836 sur le disque - un numéro qui est forcément au-delà de ce que l'hôte peut voir, c'est dans une zone cachée - puis le contrôleur mettre à jour une table (relocation table) qui est dans sa mémoire non volatile. Cette relocation table fait que le le système hôte ne verra rien. Quand il essaie de lire/écrire le bloc 17356457, c'est le 87368836 qui est lu/écrit à la place, de façon transparente. Pas besoin de changer quoi que ce soit au filesystem, donc.

 

Bon, je vais m'arrêter là dans la discussion. Ca diverge vraiment trop du sujet de départ et je pense être arrivé au bout de mes explications. Si tu veux comprendre plus comment tout cela fonctionne, les bonnes références ne manquent pas sur le web (90% en anglais). Je te laisse les chercher avec ces mots-clef : bad blocks, soft, hard, relocation table, spare blocks, controller, nand, sd, hard disk...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment désactiver l'écran de verrouillage sous Android

    1. Ouvrez les paramètres. Vous pouvez trouver les paramètres dans le tiroir de cpstest.org l'application ou en appuyant sur l'icône d'engrenage dans le coin supérieur droit de la nuance de notification.
    2. Sélectionnez Sécurité.
    3. Appuyez sur Verrouillage de l'écran.
    4. Sélectionnez Aucun.

Edited by SuzetteHalloway

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.






×
×
  • Create New...