erdnaxe

[DEV] Root / Custom recovery sur Wiko Rainbow Jam 4G ?

Recommended Posts

Bonjour,

 

J'ouvre ce sujet pour partager les diverses informations dans le but d'un développement d'une recovery et d'un root.

 

Le Rainbow Jam 4G est équipé d'un Snapdragon 210 (MSM8909) et non pas d'un processeur MediaTek (différent de la version 3G). Il ne marche donc pas avec les outils traditionnels utilisé pour les autres Wiko !

 

Il est possible de récupérer le système en exécutant la mise à jour que Wiko fournit sur son site pour ce téléphone.

Le fichier system.img est "sparsé" en 32 fichiers. Pour le reconstruire il est possible d'utiliser un script linux : http://pastebin.com/0J3Z6U0e

 

Après extraction de l'image de boot.img, je me suis aperçu que ce téléphone est le clone du Smart L5251 Viva LTE : http://www.smartgsmphone.com/l5251.htm

 

Je continue d'investir sur ce téléphone.

 

Si quelqu'un a déjà porté des téléphones et a ce téléphone, j'apprécierai volontiers son aide (c'est le second périphérique Android que j'essaie de porter).

 

-- erdnaxe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

 

Je me permet d'intervenir ici, car je n'arrive pas a afire fonctionner ce script, il me retourne une erreur  

./sparse_back_system.img: 2: set: Illegal option

 

Je cherche a ressouder les morceaux du system.img d'un Wiko Ridge 4G dont la dernière mise à jour a échoué.

J'aimerais pouvoir reflasher uniquement le system via fastboot, pour ne pas effacer les donnée utilisateur.

Merci de toute l'aide que vous pourriez m'apporter !

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le Wiko Rainbow Jam 4G est aussi un clone du BLU Dash X LTE.

 

Je suis en train de travailler sur un portage sur CyanogenMod (les pull-requests sont appréciés) :

 

merci c'est sympa et apprécié, j'ai bien pu rooté mon wiko rainvow 4g, avec kingo root, mais après...?

Mon objectif est de passer outre cette agaçante limitation d'utilisation la carte sd (merci gogol !), mais je bute sur l'installation d'un recovery...

Je suis preneur de tout conseil, et je te remercie de bien vouloir bosser sur le portage sur cyanogenmod (que je connais pour l'avoir installé sur un samsung) !

Encore merci !

a +

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je ne sais pas si ce sujet est encore d'actualité mais je vais toucher un Rainbow Jam 4G dans une paire de jours (en solde à tout casser sur CDiscount) et je suis d'un tempérament bricoleur + assez averti sur les choses de Linux/Unix, même si je n'ai jamais construit une CM moi-même.

Donc je vais me pencher sur son cas d'ici peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/04/2016 à 16:33, erdnaxe a dit :

Le Wiko Rainbow Jam 4G est aussi un clone du BLU Dash X LTE.

 

Je suis en train de travailler sur un portage sur CyanogenMod (les pull-requests sont appréciés) :

Bonjour,

 

Je viens de découvrir ces repositories sur Github....

Peut-on aider aux tests ?

Pour info, j'ai déjà participé aux portages CM sur Acer A200, et Lenovo Tab 7"

Ou en est le développement pour ce phone Wiko ?

 

Existe-t-il un binaire twrp pour ce smartphone ?

J'aimerais essayer de booter (sans installer, via fastboot) un recovery qui permettrait de faire un backup complet de la rom stock, avant tout bidouillage.

 

Edited by Doume59249

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le firmware stock est dispo sur le site de Wiko, donc quel intérêt à en refaire avec un recovery un dump pas forcément facile à redescendre en cas de plantage ?

En tous cas le Rainbow Jam 4G est un régal de facilité à rooter  - voir

 

Pour ce qui est du développement, vu les repositories Github, j'ai fortement l'impression que c'est un peu abandonné.

Edited by Ultrix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le recovery en place sur la rom stock ne permet pas le backup complet.

Or, l'avantage d'un backup de ce genre, c'est qu'il inclut les paramétrage personnels ( applis, contacts, SMS, etc...)

 

De plus, quasiment tous les outils pour flasher les stock roms sont sous Windows, et chez moi je n'utilise plus Windows depuis des années ! Donc, si je peux backuper, flasher, et maintenir directement sur le smartphone, c'est tant mieux.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une fois rooté, tu peux utiliser Titanium pour cela.

Accès à aucun Windows ? là, tu te prives de beaucoup d'outils, c'est sûr.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/04/2016 à 13:30, erdnaxe a dit :

 

Le fichier system.img est "sparsé" en 32 fichiers. Pour le reconstruire il est possible d'utiliser un script linux : http://pastebin.com/0J3Z6U0e

 

-- erdnaxe

Pas compris comment fonctionne ce script....

T'as réussi à recréer un 'system.img' ?

 

 

Edit : J'ai trouvé : Faut installer le composant xmlstarlet dans Ubuntu, et executer le script dans le répertoire 'rom' créé par la décompression du .exe sous Windows (eh oui, j'ai dû me réinstaller un Windows dans une machine virtuelle....)

sparse_back_system.img.sh                    ==> génère system.img.nnnn dans ~/tmp
sparse_back_system.img.sh -p userdata ==> génère ~userdata.img dans répertoire rom
sparse_back_system.img.sh -p cache      ==> génère ~cache.img dans répertoire rom
sparse_back_system.img.sh -p persist     ==> génère ~persist.img dans répertoire rom
Edited by Doume59249

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement... ce que j'ai dit dans l'autre thread 😀

Mais tu l'expliques de façon plus détaillée.

Ce script-là marche parfaitement contrairement à d'autres. Je ne sais pas comment @erdnaxe l'a trouvé mais il a fait fort. Suis jamais retombé dessus avec les mots-clés que j'ai cherchés dans Google.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre, j'ai essayé l'outil AndImgTool.exe sur les fichiers .img obtenus

userdata.img : OK

recovery.img ( qui existait dans l'arborescence ) : OK

boot.img ( qui existait dans l'arborescence ) : OK

mais system.img ne semble pas plaire à cet outil, qui normalement unpack un fichier .img et crée la structure de répertoires du filesystem

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cet outil attend une image "sparse" je pense, vu que c'est le cas de la plupart des firmwares flashables.

L'image reconstituée est un filesystem ext4 bloc par bloc.

Essaye de la monter telle quelle sur ton Ubuntu :

sudo mkdir /mnt/system
sudo mount -o loop,ro ./system.img /mnt/system

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bingo, elle se monte

Mais cela signifie donc que ce 'system.img' ne pourrait pas être flashé par un twrp ou cwm.....

bref, il ne sert à rien en dehors de l'outil Wiko, sauf à chopper certains fichiers en montant le filesystem

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois trois possibilités de flasher une image modifiée :

- la redécouper en "sparse à la mode Qualcomm" c-a-d ces fichiers séparés : ça me paraît compliqué, faudrait trouver le programme pour cela

- modifier rawprogram_unsparse.xml pour lui faire gober une version en un seul morceau de system.img : j'ai peur qu'on se heurte à des limites du programme de flashage. S'ils ont fait ce découpage, c'est qu'il y a une raison

- la flasher en mode bootloader (fastboot) s'il existe sur ce modèle et s'il supporte le flash d'une image non signée et modifiée

 

Mais bon... quel est le but ? en général on fait ça pour rooter le téléphone, or le Rainbow Jam 4G est enfantin à rooter grâce à l'astuce de @erdnaxe dans l'autre thread : 

 

Edited by Ultrix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, je ne jouerais pas avec le résultat d'un unsparse-sparse.

Pour le coup, il y a de fortes chances de bricker l'engin !

Comme tu dis, il doit y avoir une raison, s'ils livrent l'image usine sous cette forme hyper-compliquée....

 

Je trouve seulement dommage de ne pas disposer d'un recovery capable de faire un backup/restore de la rom en place !

C'est un outil rassurant.

En comparaison, le Titanium Backup, ça fait plutôt usine à gaz.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très peu de chances de le bricker tant que tu te contentes de bricoler les partitions boot et system, avec l'image de réinstallation Wiko sous la main.

Le risque est vraiment, vraiment minime.

TWRP : "yaka" le construire 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/02/2017 à 16:52, Ultrix a dit :

TWRP : "yaka" le construire 😁

 

Dommage que erdnaxe ne réponde ni sur ce forum, ni en MP, ni sur son github...

Son repository semble incomplet pour finaliser une compile de TWRP.

 

Avec l'opensource que propose Wiko ( wikogeeks.com ) on peut compiler un kernel, et générer un recovery.img, mais il s'agit du recovery 'stock', ne contenant aucune possibilité de backup/restore

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hummm... je ne suis jamais allé jusque là, mais il me semble bien que si on peut générer un recovery stock, il ne doit pas manquer grand'chose pour compiler au minimum CWM, voire TWRP.

Depuis le temps que je dis que je vais me lancer, je n'ai jamais trouvé le temps...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis dit la même chose, en partant du pack 'opensource' de Wiko

On devrait pouvoir remplacer l'arborescence ./bootable/recovery pour obtenir un TWRP !

Je vais essayer de me pencher là-dessus prochainement (hosto Mercredi prochain ! ! 😟 )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a nombre de tutos (en anglais en général) sur la compilation TWRP. Ca n'a pas l'air insurmontable si on a les sources corrects (ça reste à voir, la qualité de ceux que fournit Wiko a été déjà prise en défaut)

Un week-end pluvieux peut-être. Bon courage pour l'hosto, rien de grave j'espère.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, j'ai déjà pratiqué sur d'autres terminaux...

 

Mais sur le package fourni par Wiko, ça pose problèmes :

- Le package tel quel est OK pour compiler le kernel, puis générer recovery.img

- Après avoir modifié BoardConfig.mk pour ajouter les constantes nécessaires à TWRP, tout reste OK (compile success)

- Mais si je remplace le répertoire ./bootable/recovery par celui de CyanogenMod 12.1, la compile ne fonctionne plus !

 

Donc il reste du boulot....

 

Edited by Doume59249

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux détailler un peu ce que tu as fait et poster ton  BoardConfig.mk ?

Quel environnement de compil' ? Ubuntu ? quelle version ? 32/64b ?

Que je me mette dans le même environnement et que j'essaye de comprendre pourquoi ça ne compile pas ?

Après tout j'ai quelques années de développeur système en C derrière moi, même si ça commence à dater 🙄

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je compile sur Ubuntu 16.04, en 64 bits

 

J'ai appliqué le README joint au pack Opensource de Wiko :

 

	Download:
=========
If you are not already using an AOSP toolchain (included in an AOSP build tree), 
download the corresponding official android toolchain for the arm-eabi 
specified above for this device:
        
git clone https://android.googlesource.com/platform/prebuilts
(use darwin-x86 in place of linux-x86 for mac)
	
Build the kernel:
=================
set the following environment variables:
	source build/envsetup.sh
lunch L5251-user
	build kernel:
make -j5 kernel
	

 

Voir ci-dessous les scripts modifiés (tag 'Added by Doume')

 

Tout est OK pour la compile du kernel, jusqu'à ce que je remplace le répertoire bootable/recovery par celui de cm12.1

 

BoardConfig.mk

L5251.mk

Edited by Doume59249

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now