Aller au contenu
bydox

[Topic Unique] Cinéma et Séries

Recommended Posts

Bon, pour ma part, j'ai aussi vu la Planète des singes ce week end, et je ne suis pas non plus convaincue. La première moitié du film est plutôt molle, la seconde assez convenue.

 

Le scénario est très prévisible, c'est dommage. Bref, moi aussi j'ai préféré le premier.

 

Ceci-dit, c'est vrai qu'il y a pas mal de similitudes avec le conflit du Moyen Orient. Mais je ne suis pas persuadée que les auteurs du scénario avaient cela à l'idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc cette suite est bonne à être regarder sur Canal + un dimanche de pluie ?

Modifié par Petit Papa Noël

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En gros, oui.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Guardians of the Galaxy et Dawn of the planet of the Apes.

 

Bon, pour le second, ça va aller vite : les incohérences scénaristiques sont bien moins nombreuses que dans le premier opus (ils ont appris à compter ou ont engagé quelqu'un qui savait le faire, c'est déjà pas mal. Il leur reste à apprendre l'architecture, la perspective et le cycle jour-nuit). Ceci étant dit, les performances des acteurs et devs pour les singes sont bluffantes de diversité, très beau travail.

 

Et pour le premier. Bon, on échappera pas à la trame Hollywood, mais il est franchement sympa (la 3D ne sert à rien, peut-être que l'IMAX est génial mais je ne paierai pas pour le test). Bradley Cooper est excellent (allez régler votre conflit psychologique lorsque vous réalisez que vous trouvez sexy ... un raton-laveur), et Chris Pratt ainsi que Zoe Saldana fournissent une très bonne performance. On sent que le réalisateur n'a pas accepté de complètement plier face aux Studio Marvel et l'esprit rebelle et frais est agréable à regarder.

Et la bande musicale, mon dieu. Ce choix est grandiose. Vraiment. On était une bonne dizaine à chantonner régulièrement au long du film, c'est génial de créer cette ambiance.

 

À noter (même si c'est habituel maintenant) : vous aurez une bonus-scene en début de générique et une additional-scene après le générique.

 

Je dois aussi finir mon compte-rendu festivalier, mais ce sera pour plus tard.

Modifié par Lythys
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tellement de hype atour de ce Guardians of the Galaxy, j'ai peur d'être déçu...

Sinon, je suis allé voir Mister Babadook, le week-end dernier. Un film qui mêle bien l'épouvante et le thriller, porté par deux superbes acteurs mais qui sombre parfois dans le grotesque (certains spectateurs dans la salle n'ont pu s'empêcher de rire). Un petit film sans surprise mais très efficace !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fin de Festival : Maps to the Stars et Yves Saint-Laurent.

 

Le premier:

Un Cronenberg très très réussi.

Une Julianne Moore sublime dans son interprétation, grotesque (dans le sens mise en spectacle) et naturelle à la fois, névrosée et réaliste, délicate et intransigeante. Juste parfaite ("A grand-mother I would definitely love to f**k. And more than once, that's for sure" résume parfaitement sa maestria. Elle n'a là nulle concurrence, et domine son monde avec éclat).

Il est heureux que Sarah Gadon ait un rôle aussi éthéré (à tout point de vue). Elle n'aurait pas tenu le choc face à cette cador du cinéma qui est au top de sa forme. Et pourtant, elle remplit parfaitement son rôle.

 

En face, Mia Wasikowska et Benjie Weiss jouent en composé un duo dont chacun est à la fois partenaire, miroir, prolongement, Némésis. Une performance remarquable entre ces deux acteurs qui ont su s'équilibrer et travailler ensemble sans pour autant s'effacer au profit de l'autre, prenant chez son partenaire juste ce qu'il faut pour conserver ce lien d'identité sans perdre son unicité. Leur dernière scène ensemble est une belle apothéose, d'ailleurs.

 

Olivia Williams et John Cusack, même topo. Mais étant déjà des acteurs avec de la bouteille, qu'attendre de mieux ? En fait, de ne pas faire figure pâle face à leurs jeunes alter-egos. Mission réussie.

 

Et pour finir, Robert Pattinson. Cronenberg aime le salir, Pattinson aime le satisfaire. Il n'est qu'anecdotique ici et doit faire en sorte de le rester, de n'incarner que prétexte, futile et interchangeable. Mais avec justesse et précision. Et il le fait, très bien.

 

Deuxième film en mise à jour après le lunch ;)

 

Et c'est donc reparti, avec Yves Saint-Laurent.

Pierre Niney, et Guillaume Galienne (mais dans une moindre mesure, sujet oblige) sont excellents. Quel jeu d'acteur, j'étais bluffée. Charlotte LeBon y est bien, mais dans un rôle qui ne permet pas de savoir si elle joue bien ou pas (un mannequin qui joue un mannequin reste très cadré tout de même).

L'histoire en elle-même ne brille pas par son originalité. La mise en scène est bonne, la qualité est au rendez-vous en photo et ambiance mais il manque un truc pour vraiment faire pétiller le tout et rendre ce film excellent.

Mais globalement, un bon film, qui fait honneur à ses acteurs, et reste plus une déclaration d'amour post-mortem qu'un biopic à proprement parler.

Modifié par Lythys

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finalement j'ai regardé le premier épisode de The strain, par Del Toro.

Difficile de juger sur le premier, disons que ça peut être intéressant !

Sent from my XT1052 using Forum mobile app

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'ai vu les 2 premiers épisodes de The Strain c'est pas du tout mon style mais ça se regarde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais me sacrifier pour la bonne cause.

 

N'ayant pas été en vacances depuis un moment, je commence à trouver difficile de suivre des séries de haute qualité (genre Fargo, ce qui est frustrant). Ce qui donne aussi le niveau de From Dusk Till Dawn, The Serie, que j'arrive à suivre sans problèmes, voire en m'ennuyant si je garde pas la tablette à portée.

Je prends donc la décision de mettre à profit cette baisse de régime intellectuel pour tester The Last Ship sans risques de dommages cérébraux irréversibles.

 

(Priez pour moi quand même)

Critique à venir sous peu, donc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis actuellement la série, j'ai aucun soucis pour la suivre contrairement à Dominion. The last ship n'est pas si mauvais. C'est de la série d'action traditionnelle.

Envoyé depuis mon Nokia Lumia 1020 (RM-875) avec Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, c'est pire, c'est de la série d'action estampillée Michael Bay. Il y a de quoi avoir peur quand même.  :emo_im_angel:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça se regarde sans trop de soucis, franchement, j'ai vu bien pire que ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je taquine, j'aime bien Michael Bay, dans le fond.  :P

 

Il a une empreinte unique, tu vas en aveugle voir un film et au générique d'ouverture, tu sauras si c'est lui ou non, en 3 secondes, comme ça. Mais je ne le classe pas comme un grand réalisateur (contrairement à Del Toro qui a aussi ce don de se faire remarquer mais qui a besoin d'apporter aussi de la profondeur psychologique, et du relief).

Il est très bien dans son domaine : les films (et maintenant séries) d'actions à grosses explosions, gros calibres, grosses ficelles. Et on ne regarde pas toujours des films de haute volée. Des fois, il faut laisser le cerveau se poser et se laisser porter devant des divertissements qui ne sont pas de l'art mais qui ont la vertu de nous déconnecter. C'est ce qu'il a choisi de faire, et il le fait bien. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que pensez-vous de Ridley Scott ?

Gladiator, Robin des bois, Prometheus et j'en passe ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ridley Scott, quelques très bon films cultes, quelques bouses médiocre.

Mais la note globale est plutôt bonne, du moins en ce qui me concerne.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est capable du meilleur comme du pire, niveau scénario, mais visuellement et spirituellement, il a son empreinte.

 

Prometheus m'a énormément déçue par exemple (par rapport à ce que j'en attendais), je dirais même frustrée parce que j'ai eu l'impression d'avoir affaire à un de ses brouillons : un prequel qui n'est pas un prequel mais un peu quand même, enfin il sait pas. Et qui donne donc une matière de base intéressante, prenante, même, mais avec des incohérences à la pelle, trop de portes ouvertes sans réponses, ou avec des réponses bâclées, et de la matière polluante.

Alors que mis en relief des autres sorties à même budget, il était au même niveau, voire au-dessus.

 

Mais quand on regarde Gladiator, c'est un film épique, une référence qui a marqué le renouveau du genre. Le jour et la nuit.

 

Mais ce qu'il ne perd pas, quelle que soit sa "forme réalisatrice", c'est son amour de l'acteur. Je pense que c'est aussi ce qui lui sauve la mise lors de ses ratés.

Il travaille avec de bons acteurs, des gens qui arrivent à t'inventer ou te ré-inventer un personnage complètement, qui se donnent à fond dans leur boulot et qui sont capables de sauver le Titanic du naufrage.

Cette performance de Fassbender dans le rôle de l’humanoïde de Promotheus m'a rendue folle (bon, OK, ses autres rôles aussi, mais justement). Celle de Joaquin Phoenix dans Gladiator montrait enfin les capacités d'un acteur qui avait besoin de s'exprimer dans d'autres registres, etc...

 

Dans tous les cas, c'est un nom qui me fait aller au cinéma. Et qui continuera à produire des films de référence jusqu'à sa mort, même s'il y aura sûrement des faux-pas.

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Difficile de parler de Ridley Scott après @@Lythys ! ;)
Je suis d'accord avec toi de bout en bout, même sur Prometheus !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Alex  :|

 

J'ai (enfin) fini Penny Dreadful (il me restait qu'un épisode, mais vu le niveau, je devais être en forme). J'aime bien leur façon de clôturer la saison.

Une fin propre, qui donne les réponses qu'il faut, ferme les portes de l'intrigue 1, mais laisse ouvertes quelques intrigues secondaires qui peuvent être autant de bases à la saison 2 tout en dévoilant (via les réponses) quelques possibilités de toutes nouvelles intrigues.

Une fin à la hauteur de cette série en somme.

 

Pour le moment, elle fait partie de mes gros coups de cœur Découverte de cette année. Et il va sans dire qu'elle rentre dans mon top 10 sans difficultés.

 

Et puis j'ai regardé le pilote de The Last Ship.

Du Michael Bay, quoi.

On sait en 10 minutes ce que vont être les ficelles principales, les personnages principaux, les sacrifiés, on les voit arriver avec leurs gros sabots (et leurs têtes connues), mais on se laisse porter. Je pense que c'est une série sans prétention de ce côté, ça repose les neurones avec une bonne qualité graphique, un jeu d'acteur pas exceptionnel, mais au niveau nécessaire et on se laisse porter  ^_^

(Et mine de rien, avec un thème qui pourrait s'avérer d'une douloureuse actualité)

Modifié par Lythys

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis quelques temps, je me suis mis à Anger Managment, la nouvelle sitcom de Charlie Sheen suite à son éviction de Two and a Half Men.

Ca se laisse regarder, c'est sans prétention, un sitcom, quoi.

Quand on a 20 minutes à perdre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'avais dis que The Last Ship se laissait regarder. ^^

Envoyé depuis mon Nokia Lumia 1020 (RM-875) avec Tapatalk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme beaucoup de monde, je suis allé voir Lucy de Luc Besson.

Je coupe court au suspens : c'était mauvais, mais mauvais style nanar. Luc Besson monte, met en scène et dirige ses acteurs comme dans ses anciens films. J'avais l'impression d'être revenu 15 ans en arrière à l'époque des films d'action un peu pourris qu'il produisait. On y retrouve les mêmes blagues, les mêmes clichés... Ceci dit, je n'ai pas détesté car je l'ai vraiment vu comme un pur produit de Luc Besson, rien de plus. En revanche, si vous en attendez quelque chose, vous allez souffrir. Comme l'a dit un ami après la séance : "ça m'a dégoûté du cinéma".

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avais dis que ce n'était pas à voir, rien que le pitch de base n'est pas bon... En moyenne on utilise à peu près 30-40% de notre cerveau tout le temps...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai également vu, ça se regarde sur Canal +.

C'est sympa mais sans plus, c'est du déjà vu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reviens d'une séance de Mr Babadouk.
 
Quelqu'un (je ne me souviens plus qui exactement) parlait d'un film un peu grotesque qui fait davantage rire que peur. J'étais parti dans cette optique, mais en fait pas vraiment,je n'ai pas été déçu et pourtant je suis très exigeant au sujet des films d'horreur.
 
Voilà ce que j'en ai pensé pour ceux que cela intéresse :
 

mis à part la fin complètement WTF (mais où veut en venir Jennifer Kent avec ça ?!? ... Un moment d'égarement scénaristique [T_T]" En tout cas sur ce point je suis perdu) on est en présence d'un bon film de Boogie Man, voir même très bon, à savoir un 'Croquemitaine' pour les autochtones d'ici.

 

Il ne faut pas s'attendre à autre chose, c'est le type de film qui veut un Monstre exubérant, issu de cauchemars d'enfants. Et là il est pile à sa place et il revêt le parfait costume.

 

On retrouve les poncifs du genre à savoir l'enfant réceptif, l'adulte incrédule, le monstre du placard qui veut emmener l'enfant. Un bon gros Croquemitaine donc, comme on en fait plus. Tout les ingrédients sont là.

 

Et c'est vrai ce genre a disparu, j'ai par moment en voyant ce film, en signe de nostalgie, versé une larme en repensant au premier Freddy de Wes Craven (celui de 84 hein, pas la bouse de 2010), qui est LE boogie Man par excellence.

 

Bref ! Ici il est très intéressant de constater que la présence de Mr BAbadook, personnifié tour à tour sous les traits d'une ombre mais surtout du père défunt, né de la cave où se trouve les affaires du père.

En fait il pourrait d'ailleurs être complètement absent ce monstre, et le film aurait été un drame tout à fait plausible d'une mère dépressive et de son enfant hyperactif.

Ici on peut suffisamment penser que le monstre est issu de ce foyer malade, tel un cancer, par le deuil du père qui n'a jamais eu lieu. 

 

D'ailleurs j'ai particulièrement apprécié l'apparition du livre pour enfant, terriblement efficace, et divers clin d'oeil comme la perte de dent, que la possédée finit par arracher d'elle même (ça ne vous rappelle rien ? ;) ) 

 

Coté acteur, très bonne surprise, l'actrice principale, Essie Davis joue remarquablement bien son rôle de possédée, peu à peu perd complètement pied (le "just go and eat your shit" était magistral ahaha), on constate la montée en puissance bien dosée, c'est assez rare de nos jours pour être souligné avec les bouses du genre paranormal activity, insidious et j'en passe.

 

Le gamin Noah Wiseman joue aussi pas trop mal, c'est difficile à cet âge là d'être crédible, et il s'en sort très bien, attachant et volontairement tête à claque à la fois, tout le contraire de ce que font les mômes au cinéma en général.

 

Alors que fait il qu'on accroche pas complètement ?

 

Pour moi c'est la fin qui gâche un peu tout, à partir du moment où ils "affrontent" le monstre - accepte le deuil et le surmonte - , jusqu'à l'adoption de ce dernier (nan mais sérieusement ?????).

Modifié par Ritjeck

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoignez la conversation

Vous pouvez poster maintenant et vous enregistrez plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour poster.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.






×
×
  • Créer...